Ville Amie des enfants : la Ville candidate pour 2020-2026

Le 20 novembre dernier, à l’occasion du 31e anniversaire de la convention des Droits de l’enfant*, La Seyne-sur-Mer a renouvelé sa candidature au titre de « Ville amie des enfants » pour la mandature. L’occasion pour madame le maire Nathalie Bicais et l’adjointe à l’enfance Kristelle Vincent de recevoir à l’Hôtel de ville les ambassadeurs seynois d’Unicef France.

« Les enfants sont les êtres humains les plus sensibles et les plus impactés par leur environnement », constate madame le maire. « Dès le premier confinement, en tant que conseillère départementale, nous avons dû mettre en place en urgence des cellules contre les violences intrafamiliales », rappelle Nathalie Bicais avant d’ajouter « L’UNICEF et ses ambassadeurs agissent en amont en rappelant aux enfants leurs droits ». Elaine Zante, responsable seynoise de l’UNICEF, le confirme : « Du droit à la santé au droit à l’éducation, en passant par le droit au logement, les enfants doivent connaître leurs droits. Pour cela, nos ambassadeurs interviennent auprès des 1 400 enfants de 3 à 12 ans des centres de loisirs ».

Sophie Marimon est ambassadeur depuis mai dernier. Résidant à Berthe, la jeune bénévole est titulaire d’un master 2 en gestion ressources humaines : « C’est en devenant maman que j’ai ressenti le besoin de m’investir auprès des enfants de mon quartier ». A ses côtés, Margaud, en terminale S2S au lycée Bonaparte, acquiesse : « Avec ma mère assistante maternelle, j’ai toujours été au contact des enfants. Cela a guidé mon cheminement, en tant qu’ambassadeur depuis novembre 2018, et dans le choix des sciences et technologies de la santé et du social », explique-t-elle.

L’adjointe à l’enfance, Kristelle Vincent, l’assure : « La Seyne se prépare bien bel et bien en tout cas ». Journées à La Dominante, ateliers d’expression artistique, sensibilisation contre les discriminations, tout devrait figurer dans le plan d’action municipal 2020-2026 adressé au siège parisien de l’UNICEF. A noter que pour l’occasion, le Pont-Levant était illuminé aux couleurs de l’UNICEF.

* La convention des droits de l’enfant a été ratifiée en 1989 à l’Assemblée générale des Nations Unies par 192 pays.

Un réseau de 258 villes

Le réseau « Ville amie des enfants » est présent dans 258 villes, 16 intercommunalités et 4 départements. Dans le Var, La Seyne figure aux côtés de six autres villes amies des enfants : Six-Fours, La Garde, Toulon, Le Pradet, Sanary et Ollioules.

www.myUNICEF.fr