Valérie Hirschfield : 2772 marches pour les enfants malades

Le 19 mai dernier, l’athlète unijambiste Valérie Hirschfield est parvenue à battre son record en gravissant et descendant six fois les 231 marches du Pont-levant. Tous les fonds récoltés* seront remis à la Fondation Gustave Roussy pour la recherche des cancers pédiatriques.

« Voilà sept ans, le petit Noë décédait d’un cancer à l’âge de 10 ans. Aujourd’hui, c’est pour lui que je relève ce défi ». Très émue, Valérie Hirshfield, revêtue d’un t-shirt « La Seyne en marche pour les enfants », s’apprête à relever un nouveau défi. Objectif : battre son record des 1665 marches de la Tour Eiffel. A ses côtés, Jean-Pierre Denis et Evelyne Smadja, de l’Institut de cancérologie Gustave Roussy, rappellent le concours régulier de Valérie à leur côté : « Que ce soit pour la Tour Montparnasse ou la Tour Eiffel, elle a toujours répondu présent pour promouvoir notre action. Là, c’est dans sa ville qu’elle s’illustre. Nous sommes donc venus la supporter ».

L’épreuve est le fruit d’un travail d’équipe. Alexandre Okorokoff, de la société Oko Solutions, explique « qu’il s’agit de la première ascension de Valérie avec une prothèse nouvelle génération » : « Jusque-là, les prothèses ne répercutaient pas le relief du sol et déstabilisaient le corps ».

Madame le maire, Nathalie Bicais**, a salué l’investissement de la sportive seynoise avant de donner le top départ : « Bon courage Valérie, aujourd’hui, c’est notre tour Eiffel que vous gravissez, pour la plus grande fierté des Seynois ». A noter que les secouristes de la FFSS et la Police municipale assuraient la sécurité de l’événement.

* Un chèque de 6 475 euros a été remis à la Fondation Gustave Roussy.

** On notait également la présence de Christelle Lachaud, déléguée à l’animation, de Daniel Martinez, délégué à la politique sportive, de Valérie Guittienne, déléguée au domaine du handicap et de Ludovic Pantone, délégué à la sécurité civile.