Bourradet : un Traguito Más invite Malik Ziad

Vendredi 18 août  à 19 heures, les Tréteaux de Bourradet accueillent le duo « Un Traguito Más » invite Malik Ziad, Entre Paloma Negra et Fado Balkanique.

Le duo Un Traguito Más explore la théâtralité des chants populaires latins et méditerranéens, du fado portugais à la chanson à boire mexicaine, en passant par l’Argentine, l’Italie et la Grèce. La profondeur chaleureuse de la voix d’Adrienne Winling dialogue avec l’audace et la sensibilité de l’accordéon d’Antoine Girard et nous donne une interprétation vibrante de thèmes populaires d’Amérique Latine et d’Europe méditerranéenne. Le chant s’y déploie comme un jeu de rôles et se glisse avec délectation dans une multiplicité de timbres, de langues, d’accents même, et de fables. L’accordéon endosse un rôle orchestral et enveloppe la voix avec une musicalité charnelle. Tantôt sobre et subtil, tantôt puissant et organique, il navigue entre contre-chants exaltés, rythmiques percussives, jeux harmoniques, et s’engouffre dans des improvisations à fleur de peau.Le bombo (tambour argentin) vient ponctuer et soutenir le tour de chant nous rappelant l’appel à la terre ferme. La sensibilité de Malik Ziad est à l’image de sa musique : généreuse, ouverte sur le monde et fraternelle. Son jeu à la mandole glisse aussi subtilement sur une mélopée orientale que sur une folk-song en anglais, sur un chant méditerranéen italien ou grec que sur une mélodie brésilienne, aussi à l’aise sur une harmonie jazz que sur les rythmes africains. On le retrouve entre autres au côté de Piers Faccini, l’Anima Lotta, trio Sabâ ou Yazmen.

Adrienne Winling : chant, bombo,

Antoine Girard : accordéon

Malik Ziad : mandole

https://untraguitomas.com/