Un portail pour les commerçants

Depuis Novembre dernier, les commerçants disposent d’un interlocuteur unique pour toutes les démarches liées à leur activité commerciale : le service « Portail des Commerçants » situé au 2 rue Emile Combes.

« Aujourd’hui, nous avons eu 12 visites et 17 appels téléphoniques ». Martine Papini gère l’accueil au 2, rue Emile Combes. Depuis novembre 2018, le local de 80 m2 a en effet pignon sur rue : « A deux pas du porche reliant le cours Louis Blanc à la rue d’Alsace, cela nous confère une meilleure visibilité auprès de notre public », se félicite Philippe Libbra, responsable du Portail des commerçants.

Forains des marchés du cours Louis Blanc, de la place Saint-Jean ou des Sablettes, exposants des puces, artisans du marché nocturne ou commerçants sédentaires, le profil des usagers est très variable : « L’objectif est de centraliser leurs demandes puis de trouver le bon interlocuteur et de les accompagner dans leurs démarches », résume Abdel Chefchoufi, responsable de la sous-direction Vie économique de proximité, au sein du pôle Cohésion dynamique des territoires.

Leurs demandes ? « Projets d’animations, création ou cessation d’activité, demande d’abonnements sur nos marchés, autorisation d’exploiter le domaine public commercial, demande de tarifs préférentiels, etc…ou aide aux dossiers de demandes de subventions aux choix des statuts pour leur société, recherche de formation adaptée à leur projet, et plus encore… », poursuit Philippe Libbra. Pour cela, la Ville a multiplié les passerelles avec la Chambre de commerce et d’industrie du Var (CCIV), la Chambre de métiers et de l’artisanat PACA, notamment via son service marketing.

« Nous sommes désormais identifiés », constate Philippe Libbra. « Nous privilégions une relation de proximité, au contact des commerçants ». La Ville a voulu aider ces derniers en octroyant 50% sur l’autorisation temporaire d’occupation sur le périmètre du centre-ville, ils bénéficient d’un tarif préférentiel pour dynamiser l’appareil commercial. « En échange, le commerçant s’engage en matière de tri sélectif, de réduction des nuisances sonores. Il adhère au dispositif Sécurité 83 de la CCIV, participe à la Journée Nationale du Commerce de Proximité et respecte le règlement qualité terrasses. Autres exemples pour les commerçants non sédentaires (marchés…) : le respect du règlement en vigueur, la gestion des déchets (zéro déchet) et la participation à la FIMA (Fête internationale des marchés) », résume-t-il.

gwendal.audran@la-seyne.fr

2, rue Emile Combes

04 94 06 90 11

Accueil du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h à 17h (16h30 le vendredi)