« Un monde de sciences », du 5 au 7 octobre sur l’Esplanade marine

Le chapiteau de l’Esplanade marine accueille du vendredi 5 au dimanche 7 octobre le plus grand village des sciences de la Région PACA. Scolaires ou grand public, 5 000 visiteurs sont attendus. ENTrée libre et gratuite.

Une rue « Univers et océans », une route des « Changements climatiques » ou encore un « espace naturel sensible des idées reçues ». La toponymie de ce 8e village des sciences reflète nos préoccupations. « Le public souhaite obtenir des réponses pour raisonner en citoyen éclairé. La vingtaine de « laborastands » doit y contribuer », avance Lénaïc Fondrevelle, coordinateur varois de la Fête de la science et directeur de l’association Gulliver.

« La Ville est sensible à la médiation auprès de tous les publics », abonde l’adjoint aux cultures, Eric Marro. « Accueillir sur l’Esplanade marine le plus grand village des sciences de la région PACA montre aussi que notre territoire, au cœur du pôle Mer PACA, est riche de ses industries et de ses chercheurs ».

Ce « Monde de sciences » se matérialisera dès l’entrée du chapiteau par un globe de 2 mètres de diamètre : « Une manière de symboliser l’universalité de la science et les réponses qu’elle peut apporter à des problématiques globales », explique Lénaïc Fondrevelle.

Ouvert le vendredi aux scolaires du Ce2 à la terminale, le village des sciences verra s’illustrer des médiateurs de 4e et de 3e : « Les collèges Marie Curie, Jean L’Herminier et l’IME Folke Bernadotte seront représentés. On provoquera des rencontres entre la centaine de scientifiques et les élèves, notamment les filles qui, trop souvent, s’autocensurent dans les carrières de recherche ».

Le week-end, les familles pourront participer avec ces mêmes scientifiques à un speed-dating. Le principe ? Des entretiens de 12 minutes sur l’activité des chercheurs.

Enfin, à ne pas manquer, le stand « Objectif Lune » du collège Romain Blache de Saint-Cyr, qui proposera en partenariat avec Ifremer une plongée passionnante sur l’épave de La Lune, navire de Louis XIV coulé au large de Toulon en 1664…

gwendal.audran@la-seyne.fr

Un village de 1000 m2 sous chapiteau

Quelques participants

CPPM

A l’origine des expériences mondiales de détection des neutrinos, le Centre de physique et de particules de Marseille (CPPM) gère le projet KM3NeT dont le télescope est immergé au large de la plage des Sablettes. Le stand proposera un masque 3D pour visualiser ces particules en provenance de l’hémisphère sud.

Ifremer

L’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer (Ifremer) propose un stand en deux parties. L’ingénieur Aurélien Arnaubec vient de mettre au point un casque à réalité déportée pour découvrir les fonds marins. Le public pourra s’y essayer pour des sessions de 3 minutes maximum. L’Ifremer présentera par aillers ses bases en Occitanie (Palavas, Montpellier…) et en Corse.

INSERM

L’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) aborde le thème « Santé et changement climatique ». A l’heure où l’on apprend que la canicule de l’été 2018 a causé 1 500 décès supplémentaires par rapport aux années précédentes, les problématiques inhérentes au réchuffement climatiques seront évoquées.

Et dans les médiathèques

samedi 06/10 :

Ouverture des expositions sur les médiathèques Le Clos Saint-Louis et Andrée Chedid

Médiathèque Andrée Chedid, 15h : projection du film documentaire « Planète sable, à la recherche de l’eau » aux marges de l’Atacama au Chili, débat en présence de l’association« les enfants d’Atacama »

Samedi 13/10 :

Médiathèque Le Clos Saint Louis, 10h : Conférence par Jean Pierre Martinetti, « Corsaire de la Liberté » : l’odyssée du sous-marin Casabianca, commandé par le capitaine de frégate Jean L’Herminier entre Toulon, Alger et la Corse (1942-1943)