Un drapeau, une surprise !

Samedi 12 octobre, La Seyne-sur-Mer participera pour la 3éme année consécutive à la Journée nationale du commerce de proximité. Près de 80 commerçants et artisans offriront démonstrations et dégustations. Et le centre-ville sera animé pour l’occasion.

« Aujourd’hui, on veut consommer en tant que citoyen responsable », fait observer l’adjoint délégué à l’économie Anthony Civettini. Et c’est bien dans ce contexte que s’inscrit la Journée nationale du commerce de proximité qui aura lieu samedi 12 octobre prochain.

Les Seynois.e.s reconnaissent désormais les drapeaux colorés frappés du logo de la Journée nationale du commerce de proximité (JNPC), qui apparaissent depuis ce début de semaine sur les devantures : il s’agira en effet de la troisième participation de La Seyne. Les deux précédentes lui ayant valu d’être gratifiée de deux « sourires »*. Et Anthony Civettini espère bien que cette édition 2019 permettra d’en décrocher un nouveau. Le label récompense en effet l’implication des commerçants, or près de 80 d’entre eux – une soixantaine en centre-ville et une dizaine aux Sablettes (où une grande partie des magasins sont fermés à cette période de l’année) – s’inscriront dans la manifestation.

La convivialité de mise

Le principe, rappelle l’élu, est que le client trouve « une surprise à chaque drapeau ». Autrement dit, les commerçants ou artisans signalés par une bannière (liste à retrouver ici) pourront valoriser leur activité ou savoir-faire en proposant une démonstration, une dégustation, voire un petit cadeau (des sacs en toile seront fournis par l’association partenaire de l’opération, La Seyne cœur de ville). Ce, dans une ambiance conviviale et festive, car pour l’occasion, le centre-ville sera animé en matinée (de 10h à 12h) par le groupe musical New Delight. Un atelier de maquillage sera également installé par l’association Fées&Ries, place Laïk et des courses d’orientation vous entraîneront à la poursuite d’une dizaine d’énigmes à résoudre à travers les commerces (départs : rue Cyrus Hugues).

L’intérêt de consommer local

Mais la vocation de la JNCP reste de « sensibiliser les habitants à la nécessité de faire travailler les commerçants de proximité », souligne l’adjoint délégué à l’économie. Elle est d’ailleurs en lien avec le label « Consommer local, consommez artisanal » promu par le Chambre de métiers. En privilégiant les circuits courts, on adopte de fait, une manière de consommer vertueuse puisqu’elle implique, en l’occurrence dans les centres-villes : « La création d’emplois, la protection de l’environnement en réduisant les longs transports polluants. Et le lien social, les commerces étant des lieux de rencontres et d’échanges », énumère-t-il.

La JNCP est organisée par la Ville, en partenariat avec les chambres consulaires et l’association La Seyne cœur de ville dont le président, Olivier Ricord, salue une initiative, qui « permet de montrer qu’il y a bel et bien une activité commerçante à l’intérieur de La Seyne. Et une activité assez fournie ». Après l’expérience des deux précédentes participations, il relève en outre que la JNCP se traduit par une augmentation de la fréquentation du centre-ville, et notamment qu’« il y a plus de passage le samedi après-midi ». La manifestation donne ainsi, selon lui, « de la visibilité aux commerces et une autre image du centre-ville ».

laurence.artaud@la-seyne.fr

*Label décerné par un jury de professionnels, d’acteurs associatifs et institutionnels.