Un cochon au paradis : des chasseurs aux anges !

Un sanglier a été « prélevé » par l’Union des chasseurs seynois lors de la battue organisée mardi 13 février. Le cochon a rejoint le paradis des singularis porcus  (Porc solitaire de son petit nom en latin), et les chasseurs seynois ont fait l’apéro pour remercier Saint-Hubert, qui… ne les a pas tout à fait abandonnés, finalement.

C’en est fini d’embrasser le postérieur de Fanny. Enfin une prise ! Alex Ribet, chef de battue nous raconte la traque de mardi :  » Belle journée pour les 40 postés sur les Terres gastes, ND du Mai et, les écoliers. Après une belle menée de battue, un cochon sera prélevé sous les roches du Mai. Ensuite, encore une belle « ancape » qui fait monter l’adrénaline des postés… mais c’est un renard, qui traversant la ligne, amènera les chiens jusqu’aux escaliers de cap Sicié. En fin de chasse, le compte rendu de la matinée s’est fait autour du pot de l’amitié, où chacun y allait de son histoire. C’est là, je pense, que Saint Hubert a bouché ses oreilles. »

sylvette.pierron@la-seyne.fr