Un aménagement pour la place Perrin, suite

Dans le cadre du dispositif « Des Marches – Démarches » du Frac PACA, et sous le financement de l’enveloppe « Arts Visuels » de la Ville, Le collectif « Le Cabanon Vertical » élabore un projet d’aménagement pour la place Perrin, dont la réalisation est prévue du 11 au 15 mars.

Une oasis dans la ville. Par cette évocation, le collectif d’architectes, de plasticiens, d’urbanistes et de paysagistes « Le Cabanon vertical » entend redonner vie à un espace urbain délaissé. « Olivier Bedu, architecte responsable du collectif, intervient sur des espaces de politique de la ville, dans des quartiers sensibles », explique le directeur de l’école municipale des Beaux Arts, Fabrice Moreau. Concrètement, la démarche, réalisée en concertation avec les riverains, est l’héritière de l’architecture mobile minimaliste née dans les années 60 : « Ces sculptures s’apparentent à des espaces de jeux, sous forme de cabanes urbaines en bois, greffées aux grands ensembles dès les années 70 », rappelle Angela Freres, historienne de l’art. L’idée est que ces aménagements, que l’on peut d’ores et déjà visiter sur les terrasses du Mucem à Marseille, doivent être entretenus deux années après leur construction. 

gwendal.audran@la-seyne.fr

Les Ce1 de Renan et les 1ères de Beaussier associés

La Galerie municipale Le Pressing, rue Parmentier, a permis d’accueillir des ateliers de dessins et de Kaplas sur le thème de l’aménagement urbain : « Nous avons reçu un mail de l’inspection nous conviant à participer à des ateliers sur les cabanes perchées. Nous avons déjà fait 3 séances et nous reviendrons assister à la réalisation sur la place Perrin, du 11 au 15 mars », raconte Vanessa Mangin, professeure des écoles pour des Ce1 de Renan. Des classes de 1ères du lycée Beaussier ont également été associées, ainsi que deux jeunes du Relais citoyen de Berthe.

Le reportage de Var Azur TV