Tribune du FN

Nous souhaitons à tous les Seynois une très bonne année 2016. Nous remercions la moitié d’entre eux qui se sont exprimés en 2015 pour leur confiance dans notre mouvement. Nous regrettons que plusieurs milliers d’électeurs aient été privés de représentants de leur sensibilité au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Certains, probablement malintentionnés, croient utile de dire que nous sommes contre les associations parce que nous votons contre l’attribution annuelle d’un montant total d’1,7 million d’euros de subventions dont plus de 15% à une seule d’entre elles, sans la publication de critères clairs pour chacune d’elles, comme le nombre d’adhérents, de bénéficiaires, la trésorerie d’avance.. D’autres, plus sérieux, pourront reconnaître que nous les avons aidés pour des actions précises au titre des projets d’initiative territoriale, à hauteur de 20.000 euros en 2015. Plus largement, nous créerons un équipement de qualité pour répondre aux besoins en locaux fonctionnels des associations seynoises.

La loi dite Notre nous aura au moins permis ce que nous préconisions dans notre projet municipal en 2014 : « seule une reprise en main des ports par la municipalité doit être envisagée en raison de leur rôle majeur dans le développement touristique de la ville. » (page 11) Siégeant à la fois au conseil communautaire et à la commission ports, mer et littoral du conseil départemental qui gèrent nos ports, nous ferons tout pour que la commune reprenne son patrimoine portuaire. C’est une question d’identité, d’économie et de bon sens, ce bon sens dont nous ne nous départirons jamais.