Tourisme : une saison presque parfaite !

Malgré le pouvoir d’achat en forte baisse et une clientèle de plus en plus exigeante, les retombées économiques ont été plutôt bonnes, selon l’Office de tourisme intercommunal

Adjoint délégué à la promotion de la ville et au tourisme et président de l’Office de tourisme, Christian Pichard, commente les tendances 2015, à La Seyne-sur-Mer : «Nous avons eu une bonne saison au printemps : avril, mai juin, avec une légère baisse début juillet dans les hébergements marchands. La haute saison n’a vraiment démarré qu’à partir de la 3ème semaine de juillet. Le mois d’août a été bon, même si nous n’avons pas encore tous les chiffres, et les prévisions pour septembre sont prometteuses». Un avis partagé par Anaïs Galaurchi, directrice du Rives d’Or Hôtel : «C’est notre première saison aux Sablettes et elle a vraiment commencé après le week-end du 24 juillet, sans doute parce que l’école se termine plus tard. Mais en août, nous avons eu un très bon taux d’occupation. Le toit-terrasse a attiré beaucoup de monde».

Baisse du pouvoir d’achat
Dans le contexte actuel de crise, la clientèle est devenue très exigeante et n’hésite pas à demander systématiquement des rabais. «Au restaurant, les familles font attention à ne pas dépenser trop. Il n’est pas rare de commander un plat pour deux», remarque Bernard Benet, président de l’Association des commerçants du Sud et propriétaire du bar-restaurant l’Escale aux Sablettes, qui, grâce au karaoké, anime le quartier et attire tous les soirs autant de chanteurs que de curieux venus se divertir. Selon l‘Office de tourisme intercommunal*, la clientèle est majoritairement française, principalement originaire du Var, qui arrive en tête, puis des régions Rhône Alpes, Île de France, Nord pas de Calais et Paca (sauf le Var). Quant à la clientèle étrangère, elle est en légère augmentation et vient d’Allemagne, Belgique, Suisse, Grande-Bretagne et enfin, d’Italie.

Séjours de courte durée
«Nous avons eu beaucoup de monde durant l’été, mais les habitudes des vacanciers changent, ils restent moins longtemps ; en moyenne, une semaine ou un long week-end» explique Joyce O’Donoghue, responsable de l’Office de tourisme des Sablettes. Bernard Benet, lui, se souvient des années 80 où les gens louaient un meublé pour un mois. Ce type de vacances n’existe plus. Les familles recherchent des activités peu onéreuses et certaines destinations ont la côte. La traversée pour Porquerolles a affiché complet en juillet et août. Parking gratuit, une heure et quinze minutes de visite commentée… de quoi satisfaire le public, qui a l’impression de faire une mini croisière : «En passant par l’Office, les gens ont des tarifs privilégiés. Le guide  »Amusez-vous », a eu beaucoup de succès», précise Joyce. La Seyne-sur-Mer, dont le nombre d’habitants, au dernier recensement était de 63 902, grimpe à 83 392 en haute saison. La commune dispose de 16 380 lits en résidences secondaires et de 3 110 lits commerciaux (hors ports). Le territoire Six-Fours- La Seyne-Ollioules, totalise quant à lui, 178 067 habitants en haute saison.

La Seyne et ses animations, une valeur sûre
Le nombre de locations mises en ligne sur les sites type Airbnb ou Abritel a considérablement augmenté, ainsi que la fréquentation des résidences secondaires ou principales pour l’accueil de la famille, ou encore, l’échange ou la location. Reste que pour les touristes, les divertissements constituent une priorité. «Les animations en centre-ville et aux Sablettes ont attiré beaucoup de monde. C’est une belle et grande satisfaction» se réjouit Christian Pichard.  Pour Bernard Benet, «Le Carré des artistes ou les marchés nocturnes animent bien le quartier, c’est vrai, mais il faut veiller à diversifier les stands».

Le Var, toujours en tête !
Si la France reste la première destination touristique mondiale (avec 84 millions de visiteurs étrangers l’an dernier), le Var, lui, arrive en tête des départements les plus visités. Cet été, le journal britannique The Telegraph a publié dans sa rubrique  »Travel » «30 places in Europe you must see before you die» (30 lieux à voir en Europe avant de mourir). Sans surprise, le Var arrive en tête. A La Seyne-sur-Mer, la campagne mise en place par la Ville et réalisée par Monsieur Z**,  »Vivez l’été à La Seyne-sur-Mer » a eu quant à elle, un succès fou, et le conseil a bien été suivi !

chantal.campana@leseynois.fr

*Le nouveau site de l’Office de tourisme intercommunal a fusionné les trois sites des communes La Seyne, Six-Fours et Ollioules. Mis en ligne en mars 2015 et traduit en Anglais, en Allemand et en Italien, il connaît un véritable succès. Les statistiques de fréquentation augmentent régulièrement de 20% à 30% par mois. En moyenne, plus de 50 000 visiteurs uniques par mois avec une durée moyenne de connexion de 3mn30 et 70% de nouvelles sessions.

**Connu pour ses illustrations façon années 50, Richard Zielenkiewicz a également réalisé une carte du territoire Toulon Provence Méditerranée. Editée à 60 000 exemplaires, elle est disponible dans les offices de tourisme de l’agglomération au au Phare TPM, sur le port de Toulon.