Solidarité : PW Concept offre 40 000 masques à la Ville

Nathalie Bicais a souhaité remercier Florent Audat, président de PW Concept, pour le don de 40 000 masques à la Ville. 20 000 sont remis aux associations, 10 000 seront distribués aux jeunes par des adhérents des EAJ (*), et 10 000 seront réservés aux employés municipaux en première ligne pour assurer la continuité du service public.

Alors que madame le maire annonçait la dix-millième injection au centre de vaccination Gisèle-Halimi, ainsi que son ouverture 7j/7, elle recevait en mairie Florent Audat, de la société PW Concept. Ce dernier s’est rendu le 6 avril à l’Hôtel de Ville le coffre plein de 40 000 masques. Le président de cette société spécialisée dans le matériel médical fait ainsi « un geste généreux et désintéressé, assurait Nathalie Bicais. Et ceci vous honore monsieur Audat ! »

20 000 masques pour les associations

Sur les 40 000 masques, 20 000 sont destinés aux associations caritatives de la Ville (**). Leurs représentants étaient invités à venir les retirer dans le respect des règles sanitaires. Celles et ceux qui n’ont pas pu se déplacer le 6 avril pourront venir les chercher en mairie. « Il faut sortir de cette situation sanitaire, insistait madame le maire, et votre geste est important, il nous donne de l’espoir. Je suis satisfaite que notre centre de vaccinations passe à 6 lignes simultanées, et vaccine 7 jours sur 7, en passant à 320 injections par jour. Grâce notamment à l’implication des Sapeurs pompiers, des personnels soignants et de secouristes bénévoles ».

10 000 pour les jeunes

Lydie Onteniente-Deroin, déléguée à la jeunesse, a mobilisé le service Jeunesse et les Espaces accueil jeunes de la Ville afin de distribuer les 10 000 masques offerts par Florent Audat. « Le message passe toujours mieux quand des jeunes parlent aux jeunes, assure l’élue en charge de la politique jeunesse. Nous allons équiper nos jeunes volontaires des EAJ d’un beau T-shirt avec le logo « La Seyne vous sourit », et ils iront à la rencontre des jeunes dans tous les quartiers pour leur distribuer des masques et les sensibiliser au respect des gestes barrières ».

« Mon premier métier était la médecine du sport, explique Florent Audat. Nous avons toujours aidé les sportifs blessés pour honorer les frais de leurs soins, parfois lourds. Mon but a toujours été de faire bénéficier le maximum de personnes des soins auxquels elles ont besoin ».

(*) Espace accueil jeunes.

(**) Coiffeurs du coeur, Petits frères des pauvres, Ilot, Ufolep, Union sportive seynoise, D’un coeur à une main, La gamelle pour tous, Les restos du coeur, Secours catholique, Cité des talents, l’AMIQ, l’Aspi.