Réserve communale de sécurité civile : 10 ans déjà

Le 30 mars 2006 était créée la Réserve Communale de Sécurité Civile (RCSC). 10 ans plus tard, la quarantaine de bénévoles volontaires poursuit avec abnégation ses missions de prévention incendie et d’aide logistique. Le maire, Marc Vuillemot, les a reçus vendredi 2 décembre à l’Hôtel de Ville avant de leur remettre un ouvrage sur les tuyauteurs.

108 patrouilles, 60 vigies, sécheresse oblige, la période de vigilance incendie s’est étendue cette année du 15 juin au 30 septembre. « Au total, avec les 12 jours d’alerte rouge, les volontaires de la Réserve ont totalisé 2319 heures de présence sur le massif de Sicié. Je veux ici saluer leur action », souligne le maire, Marc Vuillemot. Tout l’été, en alternance une semaine sur deux avec Six-Fours, ils occupent la vigie de ND du Mai et effectuent quotidiennement des patrouilles en binôme : « Il s’agit de mission de reconnaissance, de prévention et de traitement de feux naissants, à bord d’un camion citerne feu léger (CCFL) », poursuit Patrick Toulon, agent en charge de la gestion de la Réserve Communale de Sécurité Civile. Alerter, informer, sensibiliser le public donc, sans pour autant remplacer les sapeurs pompiers : « La Réserve apporte un soutien logistique, insiste Brigitte Faure, responsable du service Sécurité Civile Communale. Elle est en lien avec le SDIS (Service départemental d’Incendie et de secours) qui intervient le cas échéant ».

Hors la forêt, la Réserve intervient lors des manifestations publiques et opérations de déminage en établissant des périmètres de sécurité. « S’ils ne sont pas secouristes, tous passent le brevet des premiers secours civiques », poursuit-elle. Car l’été achevé, les formations se succèdent : « Une fois par mois, secourisme, cartographie, radio, utilisation des moto pompes et conduite du 4 x 4 », précise Patrick Toulon.

On a ainsi vu la Réserve s’illustrer hors la commune lors des inondations à Taradeau en 2010 et La Londe en 2014.

Gwendal Audran

Plus d’infos au 04 94 06 93 85