Réduire le gaspillage, « un projet citoyen »

Les services municipaux lancent un programme de lutte contre le gaspillage alimentaire dans les restaurants scolaires.

« On sait qu’on gaspille », admettent Choukri El Guizani, responsable de la cuisine centrale et Riad Gharbi, conseiller municipal en charge de la restauration communale. Les services municipaux « Restauration scolaire » et « Dispositifs éducatifs et sociaux »* ont donc mis en œuvre, cette rentrée, un programme de réduction du gaspillage alimentaire. La phase de diagnostic est en cours : « Dans un premier temps, nous effectuons un état des lieux pour avoir une idée précise de la quantité de nourriture, consommée ou pas, que nous jetons », explique Choukri El Guizani. Ce qui permettra d’agir en conséquence, l’idée étant de réduire le gaspillage de nourriture, mais aussi d’optimiser le travail des agents. Il rappelle qu’à La Seyne, pas moins de 5 000 repas sont servis chaque jour aux écoliers. Or, « un plat cuisiné, c’est un plat manipulé plusieurs fois avec une obligation de résultat dans le respect des normes de sécurité alimentaire ». Riad Gharbi voit d’ailleurs en ce projet une opportunité pour l’équipe de la cuisine centrale, de développer « des pratiques innovantes ». « La mission implique aussi que toute la chaîne intervenant sur le temps méridien mette la main à la pâte », souligne Choukri El Guizani. « C’est un projet citoyen qui s’inscrit dans une démarche de développement durable », insiste Riad Gharbi.

laurence.artaud@la-seyne.fr

*En partenariat avec la Caisse des écoles et le service Enfance de la Ville

En photo : pesée des aliments non consommés à l’école Jean-Jacques Rousseau