Protection animale : Les Zamis des Zanimaux

Promouvoir le respect de l’animal et aider à la stérilisation sont entre autres, les actions des Amis de l’arche de Noé. Rencontre avec ces amoureux des animaux qui ne comptent ni leur temps ni leurs deniers pour leur venir en aide.

«On vient de sauver un cheval maltraité», explique Séverine Bastien, la présidente de l’association. Depuis, l’équidé se remet de ses émotions et paît en paix dans le jardin de la vice-présidente, Isabelle Sauzede. Depuis presque 30 ans, les amis de l’Arche de Noé viennent en aide aux animaux abandonnés, maltraités mais également aux maîtres en détresse. «Pour la stérilisation, on aide les personnes démunies en leur faisant profiter de nos tarifs préférentiels». L’association est née en 1993, et a pu se développer grâce au leg d’une riche monégasque. « Son patrimoine a été partagé entre 21 associations », raconte Huguette Carpentier, membre du bureau. Mais après une période de sommeil,  l’association renaît en 2013, grâce à la motivation d’une nouvelle équipe.

Pour relancer leur campagne de stérilisation, de lutte contre la maltraitance et leurs points de nourrissage, il a fallu trouver des financements. «On vit essentiellement de dons et des deux subventions de la Ville et de TPM. Les fondations Brigitte Bardot, Bourdon et 30 millions d’amis financent 57 stérilisations par an. Mais c’est loin de suffire. Car nous stérilisons entre 320 et 350 chats par an. On travaille beaucoup avec la Police municipale et sa brigade de l’environnement pour repérer les gros foyers de concentration de chats, comme Castorama, l’hôpital ou encore le crématorium».
L’association lance donc un appel aux dons, mais également aux dons en nature : couvertures, cages, bacs à litière, médicaments, gamelles… «Pour l’adoption, nous travaillons avec le bar à chats de Hyères, l’Instant chats. Tous nos protégés à l’adoption sont là-bas. Enfin, nous avons également mis en place une action avec l’île de la Réunion où la maltraitance animale est un fléau. Nous demandons à ceux qui voyagent là-bas de revenir avec un animal en soute. Nous payons ses frais de vol».
Face à la maltraitance et à l’abandon, la tâche s’avère immense. Mais les membres de l’association sont plus motivés que jamais, même si, sur le terrain, ils ne sont pas toujours soutenus. «Il y a des gens qui détruisent nos lieux de nourrissage des chats. A ces gens qui sabotent notre travail, je veux leur dire que le code rural n’interdit pas de nourrir les animaux des rues».

sylvette.pierron@la-seyne.fr

Les amis de l’Arche de Noé : 139 chemin Jean-Ghibaudo 06 61 71 29 39. Adoption chats : 06 60 63 88 57 Adoption chiens : 06 38 58 46 75
Facebook : Association les amis de l’Arche de Noé – Var 83