Port militaire : exercice de sécurité nucléaire les 12 et 13 décembre

Le plan particulier d’intervention (PPI) du port militaire de Toulon sera testé ces jeudi 12 et vendredi 13 décembre 2019. La Seyne, qui se situe dans la zone d’application du PPI, participera à l’exercice dans le cadre de son volet sécurité civile.

L’objectif de cet exercice national de sécurité nucléaire, organisé tous les trois ans, est de tester le plan particulier d’intervention (PPI) du port militaire de Toulon. Celui-ci serait mis en œuvre par le préfet en cas d’événement radiologique sur l’un des six sous-marins nucléaires d’attaque ou le porte-avions Charles-de-Gaulle.

Les 12 et 13 décembre prochains, un incident sera ainsi simulé afin, notamment, d’éprouver la réactivité des moyens de secours et l’audibilité du système d’alerte et d’information de la population (SAIP). C’est pourquoi, à La Seyne, commune qui se situe, avec Ollioules et Toulon, dans la zone d’application du PPI du port militaire, les sirènes retentiront ce vendredi à 10h. En cas d’activation du PPI, celles-ci appelleraient en effet la population à se mettre à l’abri (dans un local clos), et seraient suivies de la diffusion d’instructions radiophoniques (sur France Bleu Provence, France Inter, RTL…).

Dès la veille, jeudi 12 décembre, l’exercice est programmé au foyer Bartolini, « l’un des quatre centres de distribution de comprimés d’iode [l’iodure de potassium sature la thyroïde, ce qui empêche l’iode radioactive de s’y déposer, ndlr], avec la mairie technique et les écoles Marcel-Pagnol et Malsert », explique Didier Gautier, responsable adjoint de la Réserve communale de sécurité civile, où sont stockées 42 000 pastilles d’iode. Sachant que ces quatre centres de mise à l’abri couvrent « les quartiers de La Seyne identifiés dans le périmètre d’impact », précise-t-il. A savoir, dans un rayon de 2 000 mètres des bases des sous-marins et du porte-avions.

Retenez toutefois qu’un accident à caractère radiologique pouvant s’étendre au domaine civil est considéré comme « très peu probable » par les services de l’État.

laurence.artaud@la-seyne.fr

Pour plus d’infos, cliquer ici (site de la préfecture du Var)