Place Germain-Loro : Requalification en perspective

Le défi ? Rendre sa vocation de place urbaine apaisée à ce lieu de passage stratégique et sur-fréquenté, en entrée de ville.

En projet depuis plusieurs années, le réaménagement de la place Germain-Loro s’est dessiné en partenariat avec les Bâtiments de France et l’Institution Saint-Marie, précisait la conseillère municipale déléguée au patrimoine, Florence Cyrulnik, au moment de le présenter.

Entrée Ouest du centre-ville, le secteur est stratégique puisqu’il est le point d’accès au cours Louis-Blanc et à l’Institution Sainte- Marie, mais également un axe de passage vers le lycée Beaussier et emprunté par les automobilistes qui contournent le port par la rue d’Alsace.

Partage des usages

Le projet de requalification a ainsi dû être pensé pour répondre aux impondérables avec plusieurs objectifs : valorisation du marché du cours Louis-Blanc et du patrimoine (notamment de la chapelle néogothique des Maristes) ; partage des usages entre véhicules et piétons, en privilégiant ces derniers ainsi que les modes de déplacements doux. Ce, avec une meilleure prise en compte de la fréquentation du site par les élèves des établissements scolaires. L’entrée de l’institution Sainte-Marie sera d’ailleurs déplacée pour permettre aux parents d’élèves d’emprunter la rue Charles-Gounod, et un dépose-minute sera aménagé en amont. La végétalisation de la place fait également partie du programme, l’idée étant de créer un véritable espace urbain apaisé.

Préalable au démarrage du projet, l’opération complexe qui consistait à déplacer le transformateur électrique a été réalisée, comme prévu, l’an passé. En janvier dernier, suite au transfert de compétences à la Métropole Toulon Provence Méditerranée, cette dernière est devenue maître d’ouvrage du projet. Les travaux devraient débuter cette fin d’année.

laurence.artaud@la-seyne.fr