Pèr lou 33en cop lei Fèsto Calendalo

Les fêtes de Noël, comme d’habitude au Fort Napoléon, et tout aussi gratuites que depuis trente-trois ans, sont aussi l’occasion de célébrer le 85e anniversaire des Cigaloun Segnen.

« Uno passioun de parteja senso mouderacioun » coumo l’anouncio lou blog dei Cigaloun Segnen, soucieta prouvençalo dempuèi 1933… se poudra dire dei Fèsto Calendalo qu’aquelo assouciacioun de manteneire beilejo au fort Napouleoun entre lei 1er e 23 de desèmbre. « Sera tambèn em’aco l’aniversari de nouastro colo, lou vuechanten, qu’a creba l’uòu en 1933 » preciso Alan Begni soun president. Au fort Napouleoun, ounte l’intrado sera a grátis, vous faudra rementa que lou dimencho 16 de desèmbre a tres ouro lou musician e musicoulogue Andieu Gabriel sera sus lou pountin per un recitau coumo n’a lou secrèt, aquel animatour de trio, e grand couleciounaire de santoun tradiciounau. Nous douno l’òucasioun de dire que lou mounde se vei atriva ei Fèsto Calendalo pèr lo belen viu que l’i es prepausa chasque an. Toumbo bèn en 2018 que lou Counséu d’Estat a jutja, fa pau, que dins lei bastiment publi, aquelo tradicioun èro bèn un fa culturau e noun cultuau, dóu moument que s’acoumpagno pas d’uno messo. Coumo chasque an encaro, dóu tèms dei Fèsto Calendalo troubarès de proudu regiounau, que sieguon de pastis, de nougat o de lavando…emé, segur, lei santoun que sa fiero es un eveniment loucau. Fau reteni dóu prougramo encaro lou duó de cant óucitan a cappela Jòia, lou dissate 22 a tres ouro. E lou lendeman lou « grand councèrt Cacophonix » douna pèr la fourmacioun La Seynoise. Mai sabès que nostro culturo se pòu pas passa de sa lengo, soun carrejadou ; vous faudrié ana a l’iniciacioun au prouvençau que prepausara lo dimècre cinc a tres ouro lou Ceucle Occitan de La Sanha, emé leis Amis de Janas.

Michel Neumuller

Article écrit en provençal mistralien, avec les suggestions de Pèire Brechet, professeur d’occitan-langue d’Oc

Les Mots d’Aqui
Beileja = diriger, gouverner
Colo = équipe
Vuechanten = quatrevingtième
Pountin = estrade, scène
de trio = de choix, de qualité
belen = crèche de la nativité (vient de « Bethléem »)
carrejadou = véhicule