Nicole Garcia tourne à La Seyne

Pour son nouveau film «Le mal de pierres» avec Marion Cotillard et Alex Brendemühl, l’actrice-réalisatrice Nicole Garcia a choisi de tourner à La Seyne-sur-Mer.

Adapté du roman de Milena Agus, «Mal de pierres», le nouveau long-métrage de Nicole Garcia, sortira sur nos écrans le 19 octobre 2016. A La Seyne, la réalisatrice a tourné de nombreuses scènes, sur le marché, à Tamaris ou encore à Fabrégas. Des lieux que connaît bien Stephan, régisseur-adjoint, lui-même de la région. Il nous raconte l’envers du décor et surtout, l’intrigue : «Le film se passe dans les années 50, 60, dans le Sud. Une jeune-femme se rappelle son enfance, sa vie. Mariée sur forte recommandation de ses parents à un ouvrier qui travaille dans le domaine familial et qu’elle n’aime pas, elle part un jour, faire une cure, pour se débarrasser de ses calculs, ce fameux  »mal de pierres », d’où le titre du film». Mais chut… n’en disons pas plus. La maison du bord de mer se situe à Fabrégas et l’équipe a dû refaire entièrement sa décoration pour éviter tout anachronisme. Mais ça, c’est le boulot du régisseur, qui assure toute la logistique, y compris le repérage des lieux et les autorisations de tournages. «C’est simple, on s’occupe de tout ce qui ne se voit pas à l’écran» explique Stephan, qui fait partie de l’Association française des régisseurs. Lui, a découvert le métier un peu par hasard, il y a 16 ans, grâce à sa femme qui travaillait en régie. Chef de village au Club Med, il a alors tenté l’aventure du cinéma et appris le métier sur le tas. Il ne l’a jamais regretté : «Chaque film est différent, chaque demande est différente». De Nicole Garcia, le régisseur apprécie la générosité : «C’est une personne exigeante avec une humanité de tous les instants. Elle n’est fermée à rien, ni sur personne. C’est un régal de travailler avec elle».

chantal.campana@leseynois.fr

La bande annonce

Lundi 5 octobre dernier, à l’issue du tournage, la production du « Mal de Pierres » a remis un chèque de 500 euros à l’office seynois des sports, représenté pour l’occasion par sa présidente, Delphine Vilasi.

A noter qu’un autre chèque, d’un montant de 1000 euros, a été également remis au Centre communal d’action sociale (CCAS).