«Mira!» nouveau magazine culturel

De l’Art et de la culture, mais aussi de la musique… Musique des mots, ambiance jazzy… Scène de théâtre ou théâtre de vie… Le numéro 1 de Mira! est lancé.

Il est des idées qui parfois s’invitent dans nos pensées, prennent la forme de projets et puis, selon les circonstances, repartent ou restent, attendant la bonne occasion… Ainsi est né Mira! dont le nom signifie  »regarde » de par la volonté de deux passionnés : Boris Touaty et Jean-Louis Andréani. Et on pourrait même dire, «Boris en a rêvé, Jean-Louis l’a fait». Car c’est un fait, il fallait que ces deux personnalités s’unissent pour créer ce journal  »dealer d’opinions culturelles » qui ne soit pas un magazine de plus dans le paysage local. Au contraire, c’est une véritable ouverture sur le département et au-delà, selon leurs coups de cœur. Boris Touaty, déjà formé à l’édition, spécialisé dans la communication et la diffusion d’évènements, a convaincu Jean-Louis Andréani le co-fondateur des Voix du Gaou qui connaît bien le tissu local, de mettre en avant leurs savoir-faire et de partager leurs passions communes : «Nous n’avons pas voulu faire un agenda, il y en a suffisamment sur le Net. Nous sommes sur un format bimestriel et on veut se donner le temps d’explorer ces paysages culturels varois» explique Jean-Louis.

Le Var a du talent !

Mettre en avant les talents varois quels qu’ils soient, tel est l’objectif de ce nouveau magazine, qui donne la parole à ceux qui font  »bouger les lignes » que ce soit par leurs actions personnelles ou associatives. Une chose est sûre, il y en aura pour tous les goûts, les deux fondateurs se voulant éclectiques : «Il y a tellement d’artistes qui travaillent tous seuls dans leur coin, que l’on veut présenter. Mais le mag n’est pas figé, nous ne nous mettons pas de règles» précise Boris Touaty. Partager quelque chose qui les touche, parler de ce qui se passe dans la région, est une évidence. Le mag fait aussi la part belle à de jolis portraits. «Quand on déniche un talent, on en parle. Mais le talent peut aussi être celui du cœur avant tout et humain également. L’important n’est pas de suivre l’actu, même si on sera au plus près, car on ne pourra pas être exhaustif», rappelle Jean-Louis Andréani, avant de conclure, «la culture est le premier rouage du développement économique et c’est aussi un vecteur de réussite».

Chantal.campana@la-seyne.fr


A La Seyne, Mira! est disponbile au Café Concert l’Impasse, BIJ, hôtel de Ville, bibliothèques et médiathèque, Office du tourisme, conservatoire de musique, casino Joa… Pour connaître les autres villes du Var dépositaires du magazine et pour avoir des infos complémentaires sur les sujets traités, c’est ici. Et !