Mikaël Viviani : Rêve Olympique

Membre de l’équipe de France de trampoline à seulement 19 ans, Mikaël Viviani a les atouts pour participer un jour aux Jeux Olympiques. Portrait d’un futur grand à la tête bien pleine.

La Seyne tient avec Mikaël Viviani son meilleur atout pour participer un jour aux Jeux Olympiques. A seulement 19 ans, le fils aîné du célèbre entraîneur seynois Lucien Viviani, est dans la lignée des grands champions qui sont sortis de l’Entente Gymnique Trampoline Seynoise.

Si Sébastien Laïfa avait été remplaçant à Athènes en 2004, Mikaël pourrait faire mieux que son illustre prédécesseur. Peut-être pas à Rio en 2016 car il n’aura que 21 ans. Mais en 2020 à Tokyo, le timing semble parfait pour ce garçon qui mêle l’entraînement de haut niveau et des études tout aussi difficiles.

Tous les matins, il prend la navette à Tamaris pour se rendre à l’école d’ingénieur généraliste de haute technologie (ISEN) avant de se rendre à 18 heures au complexe Léry pour s’entraîner deux heures à raison de cinq fois par semaine. Sachant qu’il a déjà avalé deux années de Math Sup et Math spé (!), il fait partie de ces rares sportifs qui mêlent leurs études avec l’entraînement intensif.

« Ce n’est pas facile tous les jours, mais j’adore ce que je fais, explique le jeune homme. Je prends autant de plaisir à étudier qu’à m’entraîner. Cela demande beaucoup d’organisation et du sérieux. Mais je n’ai pas envie de choisir ».

Une véritable pépite qui sait faire fructifier son talent pour un destin qu’on espère doré. S’il y en a d’ailleurs bien un qui le mérite, c’est lui.

sebastien.nicolas@leseynois.fr