Métropole TPM : 32 millions pour la corniche

La Métropole TPM a budgétisé 32 millions d’euros pour la réfection de la corniche de Tamaris. Les précédentes études menées par la Ville et le Conseil départemental devraient raccourcir le temps d’études à un an.

Seize millions pour l’aménagement, seize millions pour la voirie. La Métropole TPM assure le dénouement de longues années de retard dans la réfection de la corniche de Tamaris. « 32 millions d’euros, c’était le budget global d’investissement de la Ville en 2008 », rappelle le maire, Marc Vuillemot. « Alors quand on sait qu’il est cette année de 12 millions d’euros avec la baisse des dotations de l’Etat, on mesure combien l’intervention de la Métropole est précieuse pour les Seynois », poursuit-il.

Dès la fin de cette année 2018, la Métropole consacre en urgence 1,5 million d’euros pour finaliser l’étude et réaliser des aménagements sur la route : « Certains tronçons de la corniche reposent sur des enrochements non confortés depuis 60 ans », explique Marc Vuillemot. Une sécurisation à réaliser avec soin, les réseaux d’eau potable, d’assainissement, d’électricité et la fibre empruntant les sous-sols de la corniche.

A noter qu’un contrat de territoire associe la Région PACA à la Métropole pour le financement. « Au delà de sa vocation touristique et patrimoniale, il s’agit d’une voirie structurante pour la ville. Les études menées en collaboration avec le Conseil départemental ont été versées au dossier et devraient ramener le temps d’études à un an ».

Et le maire de conclure : « L’intervention de la Métropole est une chance pour La Seyne. Pour paraphraser le président de la Métropole, Hubert Falco, je dirais que l’impact de la Métropole sur les infrastructures économiques (Pôle mer PACA, Zone des Playes, Zone portuaire de Brégaillon…) fait de TPM la métropole la plus dynamique du Sud-Est ».

gwendal.audran@la-seyne.fr