Mémoire de la «Navale» : des enfants et des anciens

25 «classes de la Navale» viennent rencontrer les anciens des chantiers chaque vendredi. Une opération conjointe de lAMIANS*, le CRCN**, l’éducation nationale et la municipalité.

«Ce monsieur qui va vous raconter l’histoire des chantiers, c’est mon papa». C’est avec une pointe de timidité que Mireille Conac, la maîtresse, a présenté Lucien Conac, le président de l’AMIANS qui, avec d’autres anciens des « chantous », animent les Classes de la Navale au deuxième étage de la porte des Chantiers. C’est tout un pan du patrimoine et de l’histoire de la ville que racontent les anciens aux classes des écoles élémentaires de la commune. « Au CE2, le programme aborde la Révolution industrielle. Alors plutôt que de leur montrer des vieilles photos, je préfère leur faire toucher du doigt l’histoire de la construction navale de leur ville. C’est plus concret pour eux. Ils ont souvent un membre de leur famille qui y a travaillé »

Jeu de piste

Au deuxième étage de la Porte des chantiers, les membres de l’AMIANS ont aménagé un espace d’expo très pédagogique. Sous la forme d’un jeu de piste, les enfants doivent trouver les réponses aux questions en explorant l’expo. Une méthode ludique d’apprendre le passé de sa ville, que les enfants apprécient beaucoup.

Particulièrement émue de partager des pans de la mémoire de son père avec ses élèves, Mireille Conac avoue que même en tant que fille d’un ancien des chantiers, elle a appris beaucoup de choses sur la construction navale grâce à ses recherches et ses échanges avec les anciens. «Nous avons la chance d’avoir des témoins de cette période qui ont envie de partager leurs anecdotes. Pour les enfants, c’est plus intéressant et plus percutant que cette histoire soit racontée par ceux qui l’ont vécue».

sylvette.pierron@leseynois.fr

* Association de maintien des intérêts des anciens salariés des chantiers navals de La Seyne. Tel. 04 94 94 09 13

** Centre de ressources sur la construction navale.