Médiathèque Pierre-Caminade : 50 ans !

Inaugurée par Toussaint Merle le 19 avril 1969, la bibliothèque du centre-ville fête cette année ses 50 ans. Dénommée Pierre-Caminade en octobre 2013, elle appartient au réseau des médiathèques seynoises avec une particularité : des ouvrages en lien avec l’actualité.

« Elle est transformée, modernisée. La voici transférée de l’ancienne baraque d’après-guerre, près de la place des Esplageolles, dans un local neuf, aéré, lumineux, au 1 rue François-Croce”. Nous sommes en décembre 1969. Etienne Jouvenceau, conseiller municipal, revient dans le bulletin municipal sur la nouvelle bibliothèque inaugurée le 19 avril par le maire, Toussaint-Merle, quelques mois avant sa mort. « A cette époque, peu de villes de la taille de La Seyne-sur-Mer disposaient d’une telle bibliothèque. Réserver les 160m2 du rez-de-chaussée de l’immeuble HLM en construction, était, pour l’époque, assez novateur », estime Gisèle Picconi, actuelle responsable de la médiathèque. Pour son fonctionnement, une délibération de mars 1968 nous apprend que « le concours d’une bibliothécaire de la ville de Toulon est obtenu deux heures par semaine en vacation ». Très vite, la dimension humaine de la structure la fait remarquer : « Les usagers viennent en famille ou lire la presse et la modeste superficie du lieu favorise une relation privilégiée avec les lecteurs », insiste-t-elle. A ses côtés, Elodie Coreil, bibliothécaire jeunesse, explique : « Je venais ici à l’âge de 10 ans avec mes parents. Le prêt des ouvrages se faisait encore sous forme de fiches (l’informatisation remonte à 2007) ». Une proximité qui s’illustre également par le partenariat avec l’Education nationale : « Nous travaillons avec sept écoles (Jean-Baptiste-Martini, Emile-Malsert, Ernest-Renan, Amable-Mabily, Jules-Verne, Anatole-France) et deux collèges (Marie-Curie et Paul-Eluard) », précise Stéphanie Dubois, responsable du secteur jeunesse de la médiathèque Pierre-Caminade. Consacrée à l’actualité, la médiathèque du centre-ville a toujours conservé la pluralité des titres de presse, et ce quelles que soient les alternances politiques : « Elle est partie intégrante du réseau des médiathèques, rappelle Christine Vachon, conservatrice des médiathèques de la Seyne-sur-Mer, dont la diversité des fonds, permet à tous l’accès à la culture, à la connaissance et à l’information ». Equipées du Wifi gratuit, d’espaces de travail et de détente, les médiathèques sont des lieux d’étude, d’autoformation, de convivialité, d’échanges et de rencontres ouverts à tous sans condition.

gwendal.audran@la-seyne.fr

Goûter musical le 30 novembre

Samedi 30 novembre à 16h30, un goûter musical aura lieu à la bibliothèque au 1, rue François-Croce pour fêter 50 ans de lecture publique avec les Seynois.es. Un livre d’or est à votre disposition. Pour toutes infos 04 94 06 95 94

Pierre Caminade (1911-1998)

Né à Montpellier en 1911, Pierre Caminade obtient sa licence en droit et s’occupe du ciné-club de Montpellier tout en collaborant à plusieurs journaux locaux. Entre 1930 et 1935, l’ardeur de sa jeunesse le pousse à des activités politiques et poétiques. Dans les années 1935 à 1947, il entre comme rédacteur au Ministère du travail et devient critique littéraire dans la spécialité Arts et Lettres. En 1947, il devient conseiller aux affaires économiques du Haut-Commissariat de France en Indochine. De retour en métropole en 1954, les Seynois font sa connaissance en tant que poète, journaliste, conteur, romancier, organisateur de manifestations à caractère culturel, dans une localité qu’il nomma dès son arrivée “La ville de mer aux quarante collines”. Il écrira une Histoire des Forges et Chantiers de La Méditerranée et deviendra vice-président de l’Office municipal de la culture et des arts (OMCA). Il écrit par ailleurs dans la revue Étraves : expositions, conférences, spectacles, fêtes locales… Il obtient son doctorat ès-lettres (3ème cycle) en 1969. Quinze ans après sa mort, le 19 octobre 2013, le maire, Marc Vuillemot, procède à la dénomination de la médiathèque Pierre-Caminade.

source Jean-Claude Autran