Médiateurs anti COVID : 250 Seynois testés quotidiennement

Jusqu’au vendredi 4 juin, la ville accueille en différents lieux le stand des médiateurs de lutte anti-COVID de l’Agence régionale de santé. Jusqu’à 250 personnes vont se voir proposer un autotest.

Sous l’égide de l’ARS, huit médiateurs et une infirmière coordinatrice animent le stand, installé pour cette première matinée, place Laïk*. Ces personnels de la Croix-Rouge, au plus près du terrain, dépistent les clusters : « L’objectif est de casser la chaîne de transmission en isolant les personnes positives. Pour cela, nous proposons des auto-tests aux passants », explique Marie-Thérèse Fernandez, l’infirmière coordinatrice (ci-dessus). En cas de test positif, la CPAM informée établit une traçabilité de l’entourage immédiat après campagne téléphonique : « Le Système d’Information de DEpistage Populationnel (SIDEP) a été créé expressément pour cartographier ces clusters », poursuit-elle.

Les personnes issues de milieux défavorisés, plus exposées à la promiscuité, se voient proposer un hébergement : « Des hôtels ont été réquisitionnés au Pradet. Une infirmière libérale rend visite quotidiennement aux patients et les cellules territoriales d’appui à l’isolement (CTAI) assurent courses, démarches administratives… »

Demain mercredi et vendredi, le stand se déplacera sur l’esplanade de l’ESAJ et sur le marché des Sablettes. L’occasion également de sensibiliser à la vaccination, désormais accessible à l’ensemble de la population majeure**.

*- Mardi 1er juin de 9h à midi :  place Laïk en Centre Ville à proximité du marché

– Mercredi 2 juin de 10h à 16h : esplanade de l’ESAJ avenue Yitzhak-Rabin dans le quartier Berthe à proximité du centre de vaccination

– Vendredi 4 juin de 9h à midi : esplanade Bœuf sur le marché des Sablettes

** www.doctolib.fr