Marcus Malte : Un Garçon de La Seyne

Seynois depuis toujours, Marcus Malte vit avec sa famille aux sablettes. Depuis la sortie de son dernier roman « le garçon », il sillonne la france à la rencontre de ses lecteurs et sera jeudi 20 octobre à 18h30 à la librairie Charlemagne. auteur de romans noirs, il surprend par l’originalité de son livre, en s’engageant dans un genre très différent.

Né en 1967, Marcus Malte,  Seynois de cœur, vit face à la mer depuis toujours. Cela se ressent par la puissante attraction que la nature déploie dans son livre.  L’auteur est lycéen à Beaussier puis étudiant à Aix-en-Provence. Après avoir été entre autres, projectionniste, il vit désormais depuis 12 ans de son écriture. Son premier roman est sorti en 1996, à l’âge de 28 ans. Marcus Malte connaît le succès en 2007 avec “Garden of Love” qui est récompensé par une dizaine de prix littéraires (comme le Grand prix des lectrices du magazine “Elle”). Il aura fallu près de cinq ans de travail intense pour écrire “Le garçon”. Un travail, chez lui, entouré des siens, qui aboutit à un livre hors-norme, surprenant par son érudition, son ironie et le plaisir que l’auteur prend à donner vie à ce garçon à part, de 1908 à 1938. Profondément aimé d’Emma qui à l’écoute de Mendelssohn dira : “le Garçon ne parle pas, cette musique est sa voix” car la “civilisation est ailleurs”. Oui, devant l’horreur qui se profile, la “boucherie”, l’amour de ces deux êtres, à l’érotisme insolent, nous transporte.  Lise Kubli

Sur Libération

Marcus Malte était à la librairie Charlemagne le jeudi 20 octobre à 18H30 avec  Lark Maack des bibliothèques de La Seyne-sur-Mer pour présenter son livre « Le Garçon »

“Le Garçon” de Marcus Malte, 535 pages, éditions Zulma 23,50 euros