Marc Vuillemot réagit au décès de Jean-Mathieu Michel, maire de Signes

A La Seyne, les drapeaux sont en berne comme dans bien des communes du Var. Le maire, Marc Vuillemot a réagi en ces termes à la brutale disparition du maire de Signes, Jean-Mathieu Michel

« Une tragique nouvelle que celle du décès, dans de terribles circonstances, de mon camarade Jeannot, maire socialiste de Signes. Si, quoi que presque voisins, nous nous côtoyions peu, Jean Michel nous donnait, à nous les maires de l’ouest varois et voisins des Bouches-du-Rhône, au-delà des sensibilités politiques et des frontières départementales, l’occasion de nous retrouver autour de lui, dans la froidure de l’hiver à La Limate et dans la forte chaleur d’été au charnier de la route du Camp, pour honorer dans la solennité la mémoire des maquisards tombés dans sa commune sous les balles nazies, pour avoir défendu ces valeurs républicaines et démocratiques auxquelles nous sommes tous tant attachés. Les Seynois, qui pour beaucoup ont côtoyé Jeannot lorsqu’il exerçait chez nous son activité professionnelle, témoignent de leur sincère compassion à la famille et aux proches de Jean Michel, à leurs voisins signois, et à tous ceux qui, dans la communauté de Sud Sainte-Baume et celle de l’Est de Marseille Métropole, ont eu à profiter du très bel engagement public du regretté maire de Signes. »

Marc Vuillemot, maire de La Seyne-sur-Mer