Lumières de Noël : J – 1

Dernière ligne droite avant l’allumage vendredi 2 décembre de toute la décoration lumineuse publique. Dernières installations en cours : un père Noël de 5m, un sapin de 8 et les forêts de sapins.

Octobre et novembre sont traditionnellement des mois consacrés à la mise en place de la décoration des fêtes de fin d’année. Les derniers ouvrages sont en cours d’installation et guirlandes, motifs de poteaux, traversées et sphères lumineuses, le tout alimenté en LED basse consommation, sera mis en lumière le 2 décembre au soir. Jusqu’au 2 janvier 2017.

Un papa Noël 3D et un sapin géant

C’est la grosse nouveauté de ce Noël 2016 ! Un gigantesque bonhomme rouge XXL prendra ses quartiers devant le parc de la Navale. Difficile de le rater avec ses 5m de haut, 4m de circonférence et…650 kg. Sur une structure en aluminium et tapissé d’une sorte de mousseline il a été fabriqué par la société MK Illuminations, spécialiste de l’éclairage festif. A n’en pas douter il ravira les petits et caressera leurs espoirs de recevoir plein de jouets pour les fêtes ! Pour rivaliser avec ce « monstre » de lumière, un sapin géant de 8 mètres de haut sera « enraciné » à l’entrée du parc de la Navale.

Rénovation de la décoration

Autre nouveauté, l’achat de dix motifs pour poteaux. Ils compléteront l’ornementation des grands axes routiers et des carrefours. Et conformément à la politique d’économie budgétaire et aussi au respect de l’environnement urbain dans lequel la Ville s’inscrit avec son label Territoire à énergie positive, tous les équipements sont dotés de LED à basse consommation. Sur les quatre dernières années, la consommation globale « Noël » a été divisée par 6. Passant à 30 000W.

A noter encore que dans un souci d’économie 120 motifs de décoration ont été remis à neuf en interne par le personnel du service Éclairage public/Illuminations. Pour un coût 5 fois inférieur à celui d’une entreprise privée.

Déco verte

Huile de coude et imagination ont été mises à contribution par les Espaces verts pour ajouter de la féerie. Plusieurs forêts de sapins vont verdir quelques espaces publics emblématiques comme le parc Braudel ou la place Saint-Jean à Berthe. Certains seront agrémentés d’une décoration spécifique toujours fabriquée en interne : aux Sablettes, un chalet et un traîneau faits de bois de récupération (notamment de vieilles palettes) ; au parc de la Navale, un train « à vapeur » en bois de « récup » avec des roues construites dans les troncs des palmiers du domaine de Fabrégas. Palmiers abattus pour cause de charançon.

J-L P.