L’esplanade kakie

Basé depuis 2011 à Lagoubran entre les communes d’Ollioules, Toulon et La Seyne, le 519e groupe de Transit maritime assure la logistique d’approvisionnement des opérations extérieures. Du 4 au 9 avril 2014, l’esplanade Marine accueillait un exercice « haute intensité » du régiment intervenu pour les opérations Serval et Sangaris.

Comment débarquer conteneurs, palettes et véhicules au débotté ? En faisant appel au 519e groupe de transit maritime, seul régiment de l’Armée de terre déployé en rade de Toulon. Du 4 au 9 avril dernier, les 300 hommes et femmes du régiment ont réalisé un exercice en conditions réelles sur le site de l’Esplanade marine. « Il s’agit d’acheminer par voie maritime les vivres et munitions nécessaires aux troupes déployées en amont par avion », explique la jeune lieutenant Leïla Djennane. Cet exercice, réalisé pour la première fois dans l’Hexagone sur une zone civile, succède aux opérations Serval au Mali et Sangaris en Centrafrique. « Notre mission est d’armer un Sea Port Of Debarcation, ce que nous avons fait à Dakar (Sénégal) pour Serval et à Douala (Cameroun) pour Sangaris », poursuit-elle.

Les chalands de transbordement maritime ont pour cela convoyé depuis l’arsenal (qui représentait pour l’occasion un navire au mouillage) 300 « jours de combat ». Autrement dit rations de vivres, essence et munitions nécessaires à 300 jours : « Tout a été débarqué par grue, soit dans la grande forme de l’Esplanade marine, soit sur les quais attenants aux Ateliers mécaniques », relève le capitaine Leconte. Une manière d’être opérationnel, quel que soit l’état des infrastructures portuaires.

gwendal.audran@leseynois.fr