Les jeunes de Wallon nettoient la plage des Sablettes

Mardi 16 mars, 20 sixièmes de la classe Environnement du collège Henri Wallon ont collecté avec trois de leurs professeurs 19 kilos de déchets sur la plage des Sablettes et au Lazaret.

« Cette action s’inscrit dans le programme des Initiatives océanes de la Surfrider Foundation et vise, au delà du nettoyage de la plage, à caractériser les déchets retrouvés pour en identifier les sources (voir ci-dessous) », explique Christèle Riquelme, professeur au collège Henri Wallon. Inscrite dans le projet « de la Cité à la mer », cette action est subventionnée par le Conseil départemental du Var et par les Cités Éducatives (politique de la ville). « L’objectif est de sensibiliser les habitants de la commune et les élèves à la pollution par les déchets jetés au sol et à son impact sur la biodiversité marine », précise Christine Sinquin, adjointe déléguée à l’environnement.

19 kilos ont ainsi été collectés en trois heures (voir ci-dessous). Le 9 octobre dernier, plus de 100 kilos de déchets avaient déjà été ramassés par ces mêmes élèves autour du collège Wallon, là encore dans le travail préparatoire à la réalisation de panneaux pour les écoles et le quartier de Berthe.

19 kilos de déchets ramassés

Des matières plastiques : 218 mégots, 6 bouteilles plastiques 61 bouchons de bouteilles plastiques, 463 sacs plastiques et fragments de sacs plastiques, 30 bâtons de sucette, 16 cotons tiges, 197 morceaux de plastiques entre 2,5cm et 50cm, 262 morceaux de plastiques de moins de 2,5cm, 31 pailles, 9 touillettes, 4 jouets, 3 briquets, 17 déchets liés à la pêche et 3 pneus.

Du verre : 2 bouteilles en verre 339 morceaux de verre

Du métal : 10 morceaux de fer 23 capsules de boisson

Des tissus : 28

Des média filtrants (filets) : 68 trouvés sur la plage du Lazaret

« Ici commence la mer »

Les élèves ont travaillé à l’élaboration d’un panneau d’information sur le thème « Ici commence la mer ». Une manière de sensibiliser à la qualité des eaux et aux milieux aquatiques ainsi que sur le caractère séparatif des réseaux d’eaux pluviales et d’eaux usées. Un clip vidéo de sensibilisation et des marquages au sol seront réalisés au niveau des grilles de pluvial autour du collège, devant les écoles Lucie Aubrac et Pierre Semard par les élèves en juin. Les travaux de peinture bénéficient de l’aide de l’antenne métropolitaine de La Seyne. Le panneau d’informations sera remis à chaque école du quartier pour affichage à leur portail.