Les athlètes seynois salués

La Ville a récompensé le mardi 15 janvier, des sportifs qui se sont ILLUSTRés au cours de l’année 2018. Une belle cérémonie qui a permis de montrer la richesse du patrimoine sportif de la commune à travers ses associations dont certaines parviennent à sortir des athlètes de haut niveau.
Il y avait du beau monde mardi 15 janvier dans la salle du conseil municipal où les habituelles tenues de ville ont été troquées pour enfiler joggings et baskets. Le maire, Marc Vuillemot, a salué devant une centaine de convives, le brillant palmarès de sportifs seynois qui se sont distingués en 2018 dans leurs disciplines respectives. « Nous sommes extrêmement fiers d’organiser ces Trophées du Sport seynois, parenthèse conviviale qui nous permet d’insister sur les « parcours sportifs » portés par la puissance publique locale et par de très nombreux clubs et associations », a expliqué le maire en préambule. « Au travers des parcours exemplaires et multiples, ce sont ces valeurs du sport populaire et fraternel, accessible à toutes et tous, que nous entendons célébrer ensemble ». Ainsi, les Prix d’honneur de la Ville ont été remis cette année au club La Seyne Var-Handball ainsi qu’à son dirigeant, Maxime Frisolli, qui est parvenu à un retour gagnant après une saison de transition. Le Roller Provence Méditerranée, en plein essor, a reçu la même distinction. Un club qui donne l’occasion de mettre en valeur les pratiques sportives urbaines, au travers de la glisse. « Notre municipalité est particulièrement sensible aux vertues de ces sports émergents et développe actuellement un projet fédérateur autour des Cultures urbaines et leur valorisation territoriale, en faisant la part belle aux sports urbains qui y sont rattachés », a d’ailleurs précisé l’adjoint aux sports, Christian Barlo. Le club nautique de la Méduse et ses trois titres de champions de France avec son chef de file, Patrick Beynet, les internationaux Mikaël Viviani et Gabriel Chevalier qui ont participé au mondial de trampoline en Russie, la vice-championne de France d’équitation, Estelle Vivier, le surfeur de l’extrême, Lionel Franssen, les multi-médaillés de Qwan Khi Do, Arthur Aronian et les frères M’Roivili, et bien sûr le pongiste handi Guillaume Pedrona qui rêve des Jeux paralympiques de 2024 à Paris ont eux aussi reçu le Prix de la Ville.
S.N.