Le volet Habitat du NPNRU

La nouvelle Opah-RU, qui démarrera début 2019, et dont l’objectif est d’inciter les propriétaires à rénover leurs logements, de fait partie du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU). Les administrés pourront prendre connaissance des termes de la convention du 26 novembre au 30 décembre, à la Maison de l’Habitat.

Environ 800 logements ont été réhabilités dans le cadre des opérations programmées d’amélioration de l’habitat (Opah) – et de renouvellement urbain (Opah-RU) successives. Mais plus on avance dans le processus, plus les dossiers à traiter sont complexes. C’est le cas des copropriétés non organisées très dégradées, que cible notamment l’Opah-Ru qui sera lancée pour 5 ans, début 2019. Celle-ci permettra ainsi de poursuivre la rénovation urbaine du centre-ville en encourageant les propriétaires, occupants ou bailleurs, à rénover leur(s) logement(s). Ils pourront bénéficier d’une assistance administrative et technique et de subventions (de l’Anah*, de la Ville, de la métropole, de la Région et d’Action Logement) pour effectuer des travaux de mise aux normes de confort, de rénovation énergétique, ou pour le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite. Cette nouvelle Opah-RU sera pilotée par Toulon Provence Méditerranée, mais la Maison de l’Habitat** reste le service de proximité de référence pour les Seynois. La convention de l’Opah y sera à disposition du 26 novembre au 30 décembre prochains. L’un des objectifs : requalifier les copropriétés dégradées par le biais du Programme opérationnel préventif d’accompagnement des copropriétés (Popac), qui aide les copropriétaires en difficulté à s’organiser (syndic, assemblées générales, vote des travaux…). Des Opérations de restauration immobilière (Ori), donnant lieu à une défiscalisation attractive, sont également à l’étude pour la rénovation de certains îlots d’habitations. La municipalité entend ainsi, afin de dynamiser la réhabilitation du centre-ville, s’appuyer sur l’aspect incitatif de cette combinaison de dispositifs. Mais aussi sur un aspect plus coercitif, grâce à la mise en place du “Permis de louer” ou de la demande préalable d’autorisation pour toute division d’immeuble destiné à la location.

laurence.artaud@la-seyne.fr

*Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat

**1 rue République. Tél. 04 94 06 90 01