Le marché à la fête !

La Seyne-sur-Mer participe, pour la deuxième année consécutive, à la Fête internationale des marchés : mercredi 15 mai à Berthe, vendredi 17 aux Sablettes et samedi18 mai en centre-ville.

Lancée il y a cinq ans, la Fête internationale des marchés (Fima) se déroule cette année du 10 au 26 mai dans toute la France, mais aussi dans la plupart des pays d’Europe, aux États-Unis, à Hong Kong… La Seyne, qui avait pris part à l’événement pour la première fois l’an dernier comptera parmi 1 200 villes dans le pays qui afficheront, durant cette quinzaine, le logo en forme de cœur de la Fima (« J’aime mon marché ») : « Nous avons fait le choix d’inscrire notre participation à cette fête dans la durée », annonce Anthony Civettini, adjoint délégué au développement économique. Non seulement parce qu’elle donne l’occasion d’« animer le cœur de ville ». Mais aussi parce qu’elle permet de valoriser ces « lieux de rencontre, d’échange, de débat » que sont les marchés : « Des moments forts de la vie communale ». « Dans un univers marchand de plus en plus concurrentiel, ils contribuent à la vie économique locale en alimentant un circuit court de production-consommation », poursuit l’élu. Il rappelle ainsi que la Fima, justement, « a pour objectif de mettre en valeur la filière de distribution alliant qualité, conseil et convivialité ».

« Bon nombre de choses avancent »

« Notre participation à la Fête internationale des marchés (Fima) vient s’ajouter aux nombreuses initiatives que nous avons déjà mises en place à l’adresse des commerçants, sédentaires ou non, en particulier à travers une politique financière attractive, souligne Anthony Civettini. Il énumère : « Nous avons signé une convention de partenariat avec la CCIV (Chambre de commerce et d’industrie du Var) et la CMA (Chambre de métiers et de l’artisanat), nous avons mis en œuvre le Fisac (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce). Nous avons également créé le « Portail des commerçants », un point d’entrée unique pour toutes leurs demandes. Et nous nous inscrivons dans diverses animations, comme la JNCP (Journée nationale du commerce de proximité), ce qui nous a d’ailleurs valu cette année d’être lauréats d’un deuxième « sourire ». Nous accompagnons aussi les actions portées par notre tissu associatif. »

Ainsi, selon l’adjoint délégué au développement économique, « bon nombre de choses avancent, même si nous avons besoin, sans cesse, de redéfinir les contours, l’usage et la bonne tenue de nos trois marchés ». Ce qui implique, explique-t-il, « un véritable contrat que le territoire doit passer avec ses forains. Les règles d’hygiène, d’emplacement, des tenues des bancs et surtout le respect du client et du chaland, sont en effet les facteurs indispensables d’une dynamique commerciale. »

Des animations, des dégustations…

Comme lors de la première édition seynoise, la Fête internationale des marchés se déclinera sur les trois espaces dédiés de la ville où des animations seront proposées par les revendeurs et les associations de commerçants* : mercredi 15 mai (place Saint-Jean), vendredi 17 mai (allée Danielle- Mitterrand, esplanade Bœuf) et samedi 18 mai en centre-ville (cours Louis-Blanc). « Il s’agit de mettre un coup de projecteur sur nos jours de marchés de détail et de créer un événement festif, convivial et ouvert à tous », souligne Anthony Civettini. Il y aura notamment des ateliers maquillage (place Saint-Jean et place Laïk) et clown ballon (place Saint-Jean) ; des interventions musicales de Cacophonix (aux Sablettes, place Saint-Jean et en centre-ville) ; un petit-déjeuner proposé pour l’association Le panier solidaire (place St-Jean)… Et « les forains participeront à leur manière en fonction de ce qu’ils vendent », précise Abdel Chefchoufi, responsable Vie économique et de proximité.

laurence.artaud@la-seyne.fr

*Fédération du commerce seynois, Association des commerçants non sédentaires du Sud et Commerce en Seyne.