Le cimetière de Camp-Laurent bientôt ouvert

L’opération sera réalisée en trois phases. Une première tranche de travaux, programmée dès juillet prochain, permettra de mettre à disposition une partie des installations en janvier 2019.

Bien que créé en 1992, le cimetière de Camp-Laurent n’a jamais pu être utilisé, ce, « pour des raisons administratives et judiciaires », précise l’adjointe déléguée à l’État-civil et aux cimetières, Martine Ambard. Mais le site devrait enfin ouvrir au public, début 2019, après une première phase de travaux, sur les trois programmées – pour un coût total de 3 693 000 euros (HT). L’opération devant intégrer des « objectifs paysagers et architecturaux » qui ne sont plus identiques à ceux d’il y a 25 ans. Cette première tranche d’aménagement, de rénovation et de construction débutera donc dès cet été, pour mettre à disposition une centaine de caveaux (sur les 305 que comptera à terme le cimetière). Mais aussi un jardin du souvenir : « Le site se situe à proximité du crématorium, c’est ce qui est le plus urgent », souligne l’élue. Si la première volonté de la municipalité reste de « recevoir les gens dignement », ce nouvel équipement doit répondre à « l’évolution constatée des pratiques funéraires » et prendre en considération « l’aspect multi-confessionnel ». Deux carrés, respectivement israélite et musulman, ainsi qu’un carré des anges (ndlr : à l’attention des bébés) et un colombarium seront réalisés. Le cimetière ne pourra en outre être fonctionnel qu’après l’aménagement de son accès et la construction de locaux administratifs et techniques. Les installations du cimetière central couvrent 7 hectares, mais la mise en service du second site s’avère plus que nécessaire au regard de l’évolution démographique, sachant en outre, indique Martine Ambard, que la reprise des concessions abandonnées implique « une procédure très longue ».

laurence.artaud@la-seyne.fr

*En 2017 : 1 104 personnes sont décédées sur la commune (ce qui ne signifie pas qu’elles y résidaient), il y a eu 553 inhumations et crémations (les cendres sont assimilées à des corps).