Le carrefour retrouve ses deux chênes !

Mercredi 24 février, les services de l’antenne métropolitaine de La Seyne ont procédé à la plantation de deux chênes liège cinquantenaires, redonnant au carrefour son aspect originel.

Depuis 21 ans, le carrefour des Deux-Chênes était occupé par …un faux poivrier. Ce dernier a été transplanté non loin de là pour laisser place à deux chênes liège cinquantenaires pour un montant de 7 000 euros TTC.

La topologie provient du nom de deux grands chênes, un chêne vert (Quercus ilex) et un chêne liège (Quercus suber), qui se trouvaient naguère de part et d’autre de la route de Fabrégas. Alors estimés à 250 ans et 1,40 m de diamètre, attaqués par des larves d’insectes, ils avaient dû être abattus en septembre 2000. (source jcautran.free.fr)