Tribune de Les Républicains – UDI

Fin septembre s’est ouverte l’enquête publique pour la modification du PLU. C’est l’occasion pour le maire de faire réaliser son projet de bétonner Mauvéou. Ce projet de logements sociaux dans le sud de la ville, est révélateur des méthodes d’imposer sa vision de l’urbanisme, sans prendre en compte ni l’avis des riverains, ni l’avis des réglementations qui imposent que les réseaux soient adaptés préalablement à toute urbanisation ! La voierie est sous dimensionnée, aucune stratégie de réflexion n’est anticipée, alors que les voitures supplémentaires vont créer des problèmes de circulation et de stationnements ! Aucune solution pour la cohabitation avec la
caserne des pompiers qui pourrait trouver dans ce nouveau projet l’occasion d’avoir une sortie sur le nord du secteur et de la ville. Aucune réflexion sur le paysage rural de ce secteur, dernier témoin de notre identité agricole et champêtre. Aujourd’hui, c’est le tout béton ! Avec en point de mire le programme de Bois sacré et ses 350 logements qui attendent de sortir de terre et le programme gigantesque qu’on nous prépare à la place du concessionnaire Citroën en face de la gare. Il faut arrêter le massacre à la bétonneuse. Stopper la disparition des derniers beaux terrains qui pourraient servir au renouveau de La Seyne, et qui disparaissent sous le béton. Avec eux disparait peu à peu l’identité de La Seyne, la ville aux mille collines boisées où se cachent autant d’histoires que de personnes. On assiste à une urbanisation sans qualité qui fait disparaître les plus beaux paysages de la Rade ! A qui cela profite-t-il ? Notre objectif est d’offrir une alternative positive et crédible à la gestion archaïque et misérabiliste de l’équipe en place. Mobilisons-nous pour l’enquête publique.