La Seyne Var Handball : c’est reparti !

Après des problèmes financiers et une mise du club sous tutelle, le SVH est reparti sur de nouvelles bases. Et cela semble marcher à merveille.

Les dernières saisons n’ont pas été simples à La Seyne Var Handball (SVH). Pourtant, le club était aux portes du professionnalisme en évoluant en nationale 1, il y a peu de temps encore. Mais la division était trop haute par rapport aux moyens financiers du club qui ne pouvait pas assumer les nombreux frais de déplacement, d’hôtellerie ou simplement d’arbitrage (1 500 euros de frais pour chaque match à domicile !) La dette, colossale, est alors devenue impossible à rembourser. Les comptes dans le rouge, le club est rétrogradé en nationale 3, puis en pré-nationale. Soit le niveau régional. Un immense gâchis qui aurait pu conduire à la dissolution du club. Mais les nouveaux dirigeants, le président Françis Da Costa en tête, ont refusé le dépôt de bilan et continuent avec l’entité La Seyne Var Handball. « Il était hors de question pour moi et les autres bénévoles d’effacer l’histoire du club. On a préféré repartir de zéro en étant mis sous tutelle, et en continuant à rembourser ce qui doit l’être. Nous avons d’excellents rapports avec la ligue qui nous fait confiance »

Une confiance mutuelle

« Depuis l’an dernier, on repart sur une feuille blanche avec des gens qui oeuvrent tous dans le même sens et qui ont un amour viscéral pour ce club », à l’image de l’équipe première, dont aucun joueur ne gagne le moindre centime, ce qui ne l’a pas empêché de remonter en nationale 3 en mai dernier et d’être aujourd’hui premier de sa poule grâce à un début de saison tonitruant. Une équipe féminine (- de 15 ans) a également vu le jour et beaucoup d’efforts ont été consentis sur une école de l’arbitrage pour former un maximum de jeunes à cette fonction. La ligue a d’ailleurs décerné cet été le label bronze 2018 au SVH. Preuve que l’orientation donnée par l’équipe dirigeante est la bonne. Une première pierre fondatrice afin de renouer avec un passé glorieux.

S.N.