La Seyne est sport (pour tous) !

Le conseil municipal a approuvé hier, mardi 25 septembre, une motion de soutien à la pétition lancée par le Comité national olympique et sportif français. Celui-ci réagit à l’annonce d’un sérieux coup de rabot au ministère des sports.

Samedi dernier, jour de « Sport en fête » en France qui aura donné lieu à un bel événement à La Seyne*, le maire Marc Vuillemot ne manquait pas de pointer le paradoxe suivant : « Comment peut-on décréter au niveau de l’État l’organisation d’une fête populaire ayant l’ambition de rendre la pratique sportive accessible à tous, tout en malmenant les ressources financières consacrées au déploiement du sport à toutes les échelles et envers tous les publics ? »

Il faisait référence à l’annonce de « la suppression de 1.600 postes de conseillers techniques sportifs au sein du ministère des sports, couplée à la réduction de moitié [de 266 à 133 millions d’euros] des subventions du Centre national pour le développement du sport ». Ce, sachant que cet organisme constitue la principale source de financement du sport amateur.

Estimant, qu’une telle mesure « risque de fragiliser l’offre sportive et socio-sportive dans les territoires », le maire proposait à son conseil municipal, réuni ce mardi 25 septembre, d’approuver une motion de soutien à la pétition nationale lancée par le Comité national olympique et sportif françaisLaquelle a été approuvée par l’ensemble des élus votants, dans les rangs de la majorité comme de l’opposition (à une abstention près).

L’assemblée communale considère ainsi « que les parcours sportifs, portés par la puissance publique locale et de très nombreuses associations et clubs, sont autant de moyens d’émancipation, de rupture de l’isolement, de vivre-ensemble, de relations intergénérationnelles, de régulation physiologique, de prévention sanitaire, d’éducation à la citoyenneté, au respect des règles, des autres et de soi-même, et de prévention des déviances pour les jeunes socialement fragiles ».

Par cette motion, les élus seynois apportent donc « [leurs] encouragements aux sportifs, dirigeants de clubs, bénévoles, passionnés, citoyens, qui demandent que le sport bénéficie de moyens à hauteur de ses apports humains, économiques et sociétaux, au travers de la pétition nationale lancée par le Comité national olympique et sportif français « Sport pour tous, tous pour le sport – pour que le sport compte, je signe ! » ».

Une pétition qui, selon l’adjoint délégué au sport, Christian Barlo, avait déjà recueilli, ce mardi, « plus de 120.000 signatures, et cela en moins d’une semaine ».

laurence.artaud@la-seyne.fr

*Retour sur la journée « Sport en fête » ici.

**Pour signer la pétition : cliquer ici.