« La Naïade accroupie » a fait peau neuve

Hier, à l’occasion de l’ouverture des 37èmes Journées européennes du patrimoine, madame le maire Nathalie Bicais a inauguré place Lurçat la statue rénovée de la « Naïade accroupie » en compagnie du sculpteur de pierre Benoît Inard d’Argence. Une oeuvre Réalisée par Louis Arnaud en 1952 à la demande de Fernand Pouillon, architecte du hameau des Sablettes. 

Emblématique des Sablettes, la statue de la « Naïade accroupie », place Lurçat, a été entièrement rénovée cet été. « Elle avait les doigts des deux mains cassés et le bras abimé », rappelait quelques jours avant l’inauguration madame le maire, Nathalie Bicais. « Un ragréage avec un traitement de surface doit la protéger contre les agressions extérieures », précisait le sculpteur de pierre Benoît Inard d’Argence. Oeuvre du sculpteur Louis Arnaud, elle occupe le centre du hameau Pouillon, qui porte le nom du fameux architecte Fernand Pouillon, connu pour sa réfection du Vieux-Port de Marseille après-guerre.