Jean Guillou nous a quittés

Suite à la disparition, mercredi 28 août 2019, de Jean Guillou, le maire, Marc Vuillemot, rend hommage à l’ancien athlète seynois dans le communiqué suivant :

« C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition, hier, de Jean Guillou.

La Ville perd l’une de ses figures, un grand ambassadeur sportif qui, portant au plus haut niveau les couleurs de sa ville et de son club, le CSMS, a participé à deux reprises aux JO, en 1952 à Helsinki puis en 1956 à Melbourne. Jean Guillou a été sélectionné à 50 reprises en équipe de France, notamment lors de championnats du monde et d’Europe.

Plus tard, il sera honoré à plusieurs reprises par l’Etat, dans le domaine de la jeunesse, des sports et des loisirs.

Né en 1931 dans le Finistère, il passé la majeure partie de sa vie à La Seyne et laisse le souvenir d’un homme d’une grande humilité et d’une simplicité dont témoignent celles et ceux qui l’ont côtoyé. 

Jean Guillou, était donc bel et bien un Seynois, fidèle tout au long de sa vie à des valeurs de partage et de transmission, puisqu’il s’est investi avec passion dans l’éducation et le service public.

Ayant débuté comme maître auxiliaire d’EPS aux écoles, il a, plus tard, été chargé à la Ville de la coordination des moniteurs, avant d’exercer des responsabilités à la tête du service des sports, de 1981 à 1991. »

Au regard des services rendus à la collectivité par ce grand Seynois, amoureux de sa ville, le conseil municipal a décidé de donner son nom au Gymnase du complexe Baquet dans lequel il s’est si souvent entraîné.