Hommage à Samuel Paty

Mercredi 21 octobre à midi, madame le maire Nathalie Bicais a rendu hommage au professeur Samuel Paty devant le monument aux morts, Môle de la Paix. Voici son discours :
Mesdames et Messieurs les élus,
Mesdames et Messieurs,
Mes chers concitoyens,
Samuel Paty…. Nous sommes ici réunis, sous les drapeaux en berne, pour vous rendre un hommage national.
Car c’est bien toute la Nation Française, qui, partout sur notre territoire, communie dans la même émotion.
Vous avez été assassiné par le fanatisme religieux islamiste, pour avoir transmis à nos enfants, l’un des principes fondamentaux de notre République :
la liberté d’expression
Votre mort Samuel, n’est pas vaine, elle nous rappelle, en ce jour, que nous formons un peuple uni par des valeurs forgées par notre histoire.
Aujourd’hui, comme hier, fiers des fruits de cette histoire séculaire, nous exprimons notre désir de vivre ensemble, notre volonté de continuer à transmettre et à faire vivre nos valeurs.
– Nous portons tous en héritage, l’esprit des Lumières du XVIIIe siècle, où Voltaire dénonçait déjà l’obscurantisme du fanatisme religieux,
– Nous portons tous en héritage, l’esprit de la Révolution française et de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789, qui affirmait que :
« la libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme… »
Nous portons tous en héritage, les principes et les valeurs de notre République, que sont la laïcité et l’égalité.
Tous ces acquis ont été défendus par des générations successives de Français, qui se sont battues, ou qui sont mortes, pour que nous vivions libres, émancipés de l’obscurantisme.
Tous ensemble, dans nos écoles, dans nos gymnases, sur nos places, sur nos marchés, sur nos plages, n’ayons pas peur d’affirmer ce que nous sommes :
les valeurs qui nous sont chères,
les libertés acquises de haute lutte,
les principes qui fondent notre pacte républicain.
Comme à Conflans Sainte Honorine, depuis des décennies, La Seyne-sur- Mer est une terre de Fraternité où ceux qui sont venus pour y travailler, ou s’y installer ont fait le choix de respecter l’histoire de cette terre d’accueil.
Samuel Paty, en votre mémoire, en nous inspirant de votre courage, nous, Conseil municipal, Citoyens et Citoyennes seynois, continuerons à défendre, à transmettre, à faire vivre nos valeurs, nos principes.
Aujourd’hui plus que jamais, c’est tout notre pays, toute notre nation, qui a décidé, comme vous, Samuel d’aller au bout de son devoir :
Défendre la République, notre bien commun le plus précieux.
Que Vive Samuel Paty
Que Vive la République
Que Vive la France