Hip-Hop avec Magali et Magid de Cats

Magali et Magid, danseurs Hip Hop de l’association Cats ont fait danser les enfants toute l’année. Il était temps de montrer aux parents ce qu’ils ont appris. Deux spectacles ont été donnés, le 16 juin au fort Napoléon et le 24 à l’école maternelle Jean-Jacques Rousseau.

Cépa Gomis, présidente de Cats, avait les yeux qui brillent à l’ouverture du spectacle des enfants de la section Hip Hop de l’association. Les danseuses et danseurs en herbe ont répété toute l’année avec Magali et Magid, une fois par semaine au gymnase Renan. Au fort Napoléon en ce 16 juin, les parents patientent derrière le pont-levis. Les pitchouns, en coulisse, sont surexcités. Magali et Magid, leurs professeurs de danse courent partout. Tout doit être parfait pour accueillir le public. Quand les portes s’ouvrent, les parents s’installent. A eux d’avoir les yeux qui brillent pour admirer leur bambins breaker et faire du locking. « Les deux spécialités de Magali, qui fait surtout du Locking et, Majid, plutôt spécialisé dans le Break-Dance permettent d’offrir aux enfants de 7 à 12 ans, un éventail assez large de la dance Hip Hop » explique Cépa Gomis.

Le Hip Hop est pédagogique

Le 24 juin, entre midi et deux, c’est à l’école maternelle Jean-Jacques Rousseau, là où Magali est Atsem, que les plus jeunes danseurs de Cats avaient donné rendez-vous aux parents pour le spectacle de fin d’année. « Depuis 3 ans que Magali est Atsem ici, explique Laurent Champigny, directeur de l’école, nous profitons de ses compétences pour animer des cycle danse à l’école. L’activité Hip Hop est très intéressante pédagogiquement car elle développe la coordination motrice chez l’enfant, mais aussi la notion du rythme, la concentration, le goût de l’esthétique, la prise d’initiative et surtout la capacité à évoluer devant un public ».

sylvette.pierron@la-seyne.fr

Les activités de l’association Cats vous intéressent, vous trouverez tous les renseignements sur leur site officiel : associationcats.org

Les 7 - 12 ans de l'association Cats sur la scène du fort Napoléon