Grégoire Beaufils, “pastècologue” et poète

Un jour, une photo. Grégoire Beaufils est un artiste seynois qui aime partager des instantanés poétiques sur Facebook. Depuis 13 ans, il sert fruits et légumes à “la Pêche partagée”, sur le marché et, le défend bec et ongle.

Ceux qui fréquentent le marché du cours Louis-Blanc le connaissent bien. Depuis 2006, il sert fidèlement les primeurs de « La Pêche partagée ». Son patron dit de lui qu’il possède un doctorat en anatomie de la pastèque : « C’est un pastècologue ! ». De l’art de découper les pastèques à l’art de figer un instant poétique à La Seyne-sur-Mer, il n’y a pas loin. Un petit pas que franchit tous les jours Grégoire avec sa chronique photographique sur Facebook, où il publie une photo par jour. « Je l’avais déjà fait il y a une dizaine d’années. Puis j’ai du être opéré de la cataracte. J’ai donc été privé de ma passion pour la photo ». Cette passion, il la trimbale dans son sac à dos où l’on trouve trois appareils argentiques qui semblent tout droit sortis du musée de la photographie. Depuis son rétablissement, il publie une photo par jour : « Je veux montrer que notre ville est faite de belles choses qu’on ne prend pas le temps de regarder. Il y a de la poésie partout, il suffit de prendre le temps de l’apprécier. De regarder autour de soi, et ne pas s’arrêter sur ce qui est moche ». Grégoire est assidu à l’Ecole des Beaux-Arts et a beaucoup exposé dans la région. Des photos, mais pas seulement. Des meubles, des installations, c’est un touche à tout. Un touche à tout ce qui est poétique, et le champ est large. « Notre marché du cours Louis-Blanc est le coeur de la ville. Mais je le vois dépérir en hiver. Le centre-ville ne doit pas seulement être un lieu où l’on fait ses courses, mais un lieu où l’on flâne, où l’on se promène, où l’on se rencontre, où l’on dialogue… » Un lieu d’une grande poésie en somme.

sylvette.pierron@la-seyne.fr