[FUSILLADE] Le maire répond au Premier ministre et à Gérard Collomb

Sa deuxième dernière missive n’est pas restée lettre morte, comme la première, en date du 29 juin. Le 4 août, juste après l’assassinat à la Kalachnikov d’un jeune Seynois en plein centre-ville dans la nuit du 3 au 4 août, il tirait la sonnette d’alarme de Matignon pour la deuxième fois.

C’est le ministre de l’Intérieur, Gérard Colomb et non le Premier ministre qui répondait au premier magistrat dans une lettre en date du 7 août (à lire ci-dessous). Aussi le maire a-t-il souhaité répondre aux deux.

Toutes ces correspondances sur ce sujet de l’insécurité, qui préoccupe tous les Seynois, sont à lire ci-dessous, en commençant par la première lettre d’alerte du maire Marc Vuillemot au Premier ministre, en date du 29 juin dernier.

sylvette.pierron@la-seyne.fr

Première lettre de Marc Vuillemot au premier ministre du 29 juin 2018

Deuxième lettre de Marc Vuillemot au premier ministre suite à la fusillade de la nuit du 3 au 4 août

Réponse du ministre de l'Intérieur, Gérard Colomb à Marc Vuillemot en date du 7 août 2018

Réponse de Marc Vuillemot au ministre de l'intérieur 9 août 2018

Réponse de Marc Vuillemot au premier ministre en date du 9 août 2018