L’eau chaude solaire, produit d’avenir

Prendre une bonne douche bien chaude tout en pensant au bien qu’elle fait à la planète et à l’argent qu’elle vous permet d’économiser, évidemment, c’est tentant.
Et c’est ce qu’a entrepris un couple de Seynois, M. et Mme Taylor, grâce à la nouvelle plateforme innovante : Vivons Solaire en PACA.

Produire son eau chaude grâce à l’énergie solaire est aujourd’hui relativement facile grâce à une gamme éprouvée de solutions techniques. Le tout est de choisir le système le mieux adapté à vos besoins, qui dépendent notamment de votre situation géographique, du budget disponible pour l’investissement initial et de l’espace disponible pour l’installation. Et c’est tout l’enjeu de la plateforme « vivonssolaireenpaca.fr » qui contribue à démocratiser l’énergie solaire en proposant aux citoyens une alternative possible et positive et en les accompagnant dans leurs démarches d’achat d’un système de chauffe-eau solaire individuel.

C’est cet outil numérique de mise en relation entre professionnels et particuliers qui a permis à un couple de Seynois d’installer chez eux un capteur solaire de 2m2 qui assure la transformation du rayonnement solaire en chaleur ; une boucle de transfert qui transporte l’énergie du capteur ; un appoint électrique ou hydraulique qui assure le complément d’énergie si nécessaire ; et un ballon de stockage de 200 litres qui stocke et maintient l’eau chaude sanitaire en température. « Le principe de la plateforme est de gérer la liaison entre professionnels et particuliers, et ainsi, faciliter la rencontre entre une demande regroupée et une offre qualifiée et compétitive », explique Céline Moquet, conseillère à l’Espace Info Energie qui a donné l’information à ce couple de Seynois. « Mais en plus de proposer des prix compétitifs et transparents, grâce à la massification des volumes qui permet de réduire les coûts, elle garantit la qualité des systèmes installés et permet de lutter contre les idées reçues », ajoute-t-elle. Il faut aussi compter sur les aides existantes (crédit d’impôt au développement durable, éco-prêt, TVA à taux réduit,…). On considère généralement qu’il faut une dizaine d’années environ pour rentabiliser l’installation, et avec l’augmentation prévisible du coût de l’énergie dans les années à venir, cela vaut peut-être la peine de se pencher plus en détails sur la question.

Ainsi, en un clic, Henry-Louis et Dominique Taylor ont donc eu accès à de nombreuses offres des artisans locaux afin de répondre à leurs besoins et ont fait trois demandes de devis à trois entreprises. Accompagnés tout au long de leurs démarches, ils ont choisi ensemble l’artisan et ont retenu l’entreprise Sysoleo. « Le système est d’ores et déjà opérationnel et l’eau chaude circule des combles jusqu’au studio indépendant, alimentant salles de bain, cellier, cuisines, et toutes les machines de la maison », remarque Nicolas Costamagno, gérant de cette société spécialisée dans les énergies renouvelables. Un constat dont se félicitent déjà les propriétaires. « Faire un petit geste comme celui-là, que ce soit des économies d’eau, du tri sélectif ou favoriser l’énergie solaire, nous permettra à tous de vivre mieux », affirment-ils. « Ce qui est difficile pour un particulier, c’est de savoir où trouver l’information, qui contacter, quel installateur, quitte à passer par son chauffagiste qui peut avoir des a priori sur le solaire-thermique. »

La plateforme est alors un véritable coup de pouce pour faciliter l’approche vers des installateurs agréés RGE (Reconnu Garant Environnement) et Qualisol, une main d’oeuvre spécialisée avec des ouvriers formés sur le produit qu’ils posent. Mais aussi un gain d’informations et, bien sûr, un gain économique : jusqu’à 70% d’eau chauffée naturellement par le soleil.

De quoi faire quelques économies d’électricité et augmenter le pouvoir d’achat des particuliers. « Plus on maîtrise son installation, plus on sait comment elle fonctionne ; plus on fait des économies », nous explique Céline Moquet. Quant aux propriétaires, ils ont déjà très bien assimilé le principe et ont ainsi coupé l’apport en électricité pour être sur du 100% solaire au mois de mars.

Florian Olivieri

Développement durable
Cliquez La Seyne !

Dans le cadre de l’opération « My Positive Impact » de la fondation Nicolas Hulot, La Seyne concourt en présentant son installation de thalassothermie à proximité de la Porte des Chantiers. Cette dernière permet de chauffer les immeubles environnants ainsi que le futur casino en récupérant la chaleur de la mer. Chaque jour, jusqu’au dimanche 19 avril, chaque internaute peut donner 5 voix en votant sur le site 

A vos clics !      www.mypositiveimpact.org

Plan territoire énergie positive

La Ville labellisée

La Ville vient d’être labellisée « Territoire énergie positive en devenir » par le ministère du Développement durable. Ses atouts ? Deux réseaux de chaleur urbains, un travail de développement des pistes cyclables, la collaboration avec les CNIM pour des ateliers à toitures photovoltaïques, avec Envie Var pour une filière de collecte du polystyrène, avec l’Adetto pour une cartographie des flux de transport et d’utilisation des matériaux et un Plan local d’urbanisme durable…