Ecole Toussaint-Merle : les CP découvrent les oiseaux

Le 3 juin dernier, dans le bois dE VIGNELONGUE, la LPO Ouest-Var a sensibilisé aux oiseaux endémiques une vingtaine d’élèves en Cours préparatoire à l’école Toussaint-Merle.

« Pour le réveil du matin, nous faisons une séance de Qi Gong avec le chant des oiseaux ». L’école Toussaint-Merle a beau être dans un environnement urbain, les élèves de Corinne Allibert profitent quotidiennement des oiseaux. La professeure des écoles a donc fait appel à François-Marie Zwank et ses amis de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) pour une séance découverte dans le bois attenant à l’école : « Nous avons organisé deux parcours, où sont répertoriées dix espèces. Par groupes de cinq, les enfants les identifient grâce à une planche illustrée », raconte François-Marie Zwank. Une fois familiarisés, on passe au jeu du portrait où « un élève décrit un oiseau devant ses camarades » : « Une fois motivés, les enfants sont beaucoup plus observateurs que les adultes », constate-t-il. Dès lors, le message de sensibilisation fait mouche : « 30 % des oiseaux ont d’ores et déjà disparus. Dans la région, nous oeuvrons à ce que les viticulteurs emploient moins de pesticides », raconte François-Marie Zwank. Mais à La Seyne, l’urbanisation et les débroussaillements intempestifs sont la première cause de cet écocide : « On détruit d’une part leur habitat et d’autre part leur garde-manger. Il n’y a pas de mauvaises herbes. Préserver de petits îlots de verdures permet aux œufs de papillons comme aux graines de prospérer », poursuit cet amoureux de la nature.

Lundi 7 juin, les élèves prendront la route pour Flassans-sur-Issole. « Pour découvrir le jardin aux papillons », précise Corinne Allibert, dont la classe abrite depuis plusieurs mois un élevage …de chenilles.