« Donner du sens aux apprentissages »

La semaine dernière, des élèves du collège Paul-Eluard ont expérimenté les « cours communs », un projet inédit conduit en partenariat avec la Banque de France.

Les élèves de trois classes de troisième du collège Paul-Eluard ont eu droit à des cours un peu particuliers, la semaine dernière. Des mathématiques, du français, de l’histoire-géographie pour aborder le budget, les métiers de la banque, la monnaie… « C’est un projet pilote en France », insistent aussi bien le principal adjoint du collège Paul-Eluard, Frédéric Bochu, que le directeur départemental adjoint de la Banque de France, François Jeambrun. Intitulé « cours communs », ce nouveau dispositif a en effet été conduit, pour cette première expérience, par des enseignants de l’établissement scolaire et des intervenants de la Banque de France. « Le secteur concurrentiel aurait posé problème, la Banque de France est un organisme public, agréé par le ministère de l’Éducation nationale », précise le principal adjoint. « La Banque de France, poursuit François Jeambrun, a été désignée en 2016 par le gouvernement, opérateur national dans le domaine de la stratégie nationale d’éducation budgétaire et financière des publics. Nous avons donc conçu, en direction des jeunes, des supports pédagogiques pour aborder le budget, l’épargne… »*

Mais avant d’être mis en œuvre au collège Paul-Eluard, le projet de « cours communs » a été « mûri pendant un an », souligne Aude Clavery, professeur d’histoire-géographie, référente du parcours Avenir (parcours éducatif de découverte du monde économique et professionnel). L’objectif étant, explique l’enseignante « de donner un sens aux apprentissages, de permettre aux élèves de faire un lien entre les connaissances théoriques et ce qu’ils pourraient utiliser dans le milieu professionnel ». « Du concret » pour une plus-value qui, selon elle, a favorisé les échanges en classe et « donné envie » d’aller plus loin, notamment en généralisant le dispositif à l’ensemble des élèves de troisième. Côté professionnels comme côté professeurs, chacun y a manifestement trouvé son compte.

laurence.artaud@la-seyne.fr

*La Banque de France a également élaboré un outil à destination de l’ensemble de la population : Mes questions d’argent. Il s’agit, tient à souligner son directeur départemental adjoint, d’un site « d’informations neutres et vérifiées sur tout ce qui concerne le budget, les moyens de paiement, le crédit, l’épargne… ».