Dîner dans le noir en solidarité avec les malvoyants

Pas moins de 150 convives pour une soirée caritative pas comme les autres : un « dîner dans le noir ». Les yeux bandés, les invités ont pu se faire une (toute petite) idée de ce que les déficients visuels peuvent endurer au quotidien. En l’occurrence, samedi soir, sous le chapiteau de l’Esplanade Marine, à La Seyne, il s’agissait de parvenir à atteindre sa place puis de prendre son repas et converser avec ses voisins, le tout sans rien voir. L’initiative a été prise par la Société Electrika avec et au profit de l’Union des déficients visuels du Var (UDV) . Aux côtés de de Jean-Jacques Négri, Président d’Electrika et Albert Aknin, Président de l’UDV-Var, le maire de La Seyne-sur-Mer était représenté par Anthony Civettini, Bouchra Reano et Olivier Andrau, qui a donné un aperçu de l’action municipale dans le domaine du handicap (voir discours). L’assistance a également eu droit à un exposé du Dr Roland Chiozza, ophtalmologiste, sur les différente formes de déficience visuelle et les recherches en cours, objets de cette soirée caritative.

L’intervention d’Olivier Andrau, conseiller municipal à l’action socio-éducative et à la santé.

Bonsoir à toutes et tous,

C’est un réel privilège de partager à vos côtés l’expérience unique de ce dîner dans le noir au profit de l’association départementale Union des Déficients Visuels du Var (UDV 83), avec laquelle nous avons déjà le plaisir sincère de collaborer.

Notre espace d’escalade municipal « Roc en Seyne » situé au Complexe Léry accueille en effet chaque jeudi midi des entraînements dispensés par cette association départementale. La pratique de l’escalade est ainsi rendue accessible aux personnes souffrant de déficience visuelle au moyen d’un guidage innovant à distance via des micros et casques audio.

Ces entraînements ont d’ailleurs permis à une participante d’être sélectionnée en équipe de France en 2015 et d’obtenir la médaille d’argent au Championnat de France handisport.

Cette action phare qui entend favoriser l’accès des personnes en situation de handicap à la pratique sportive et aux loisirs affiche clairement notre ambition municipale.

Je me fais ce soir le relais de Madame Any BAUDIN, Conseillère Municipale déléguée au Handicap, hélas indisponible, qui se dévoue très efficacement sur ce front.

Depuis 2014, le point culminant de son action se situe chaque année en octobre à l’occasion d’une journée de sensibilisation au handicap intitulée « Handi-sur-Seyne » en partenariat avec l’Office Seynois des Sports. Cette manifestation valorise les interventions du tissu associatif local qui œuvre en ce domaine sur les thèmes du Sport, de la Culture, de la Santé, etc.

Dans le champ du handicap visuel, nous proposons différentes formes de sensibilisations auprès des centres loisirs et du grand public en lien avec l’association « Les chiens guides d’aveugle » lors de la manifestation Handi-sur-Seyne.

Une sensibilisation ponctuelle des élèves du Collège L’Herminier est également assurée par le Pôle Handicap en présence d’un agent municipal non voyant.

Notre soutien dans le quotidien des déficients visuels se prolonge sous d’autres formes originales. Nous avons ainsi accompagné en 2015 le créateur du Systeme Talking Card Gamer : un système permettant de jouer aux cartes pour personnes aveugles ou mal-voyantes.

Parmi les projets en cours de développement sur notre commune au profit de ce public déficient, nous souhaitons garantir aux personnes mal-voyantes l’accès à l’information municipale via la transcription audio des textes mis en ligne sur le site de la ville.

De même, dans le cadre de la communication sur la zone de rencontre du centre-ville, nous avons le projet de parcours de sensibilisation adaptés aux divers handicaps (en fauteuil – non-voyants).

Cette volonté de rendre la ville accessible se concrétise également par la sensibilisation des commerçants seynois au handicap en lien avec l’Association des Paralysés de France.

Très sensible à l’inclusion de ce public « empêché » dans tous les temps de la vie seynoise, la mise en accessibilité de la plage des Sablettes, prioritairement destinée aux personnes à mobilité réduite, a constitué un chantier important en ce début de mandat. Nous disposons désormais d’un tapis hippocampe de mise à l’eau et d’un fauteuil tiralo qui permet la baignade des personnes à mobilité réduite.

Cette intervention dans le champ du handicap pour rendre le tourisme et le loisir balnéaire accessible à tous a d’ailleurs été salué lors de l’obtention du Pavillon Bleu (2016-2017).

Dans un même esprit, nous sommes désormais en mesure de décrocher le label « Tourisme et Handicap » qui sera une vraie reconnaissance pour notre station balnéaire.

Plusieurs activités aquatiques handisport sont valorisées en soutien des clubs et des associations porteuses : la pratique du kayak avec le Club de la Méduse, les journées portes ouvertes pour l’Aviron Seynois, l’action Natation Accompagnement individualisé gratuit à Aquasud.

Plus largement, nous créons les conditions internes de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap au sein de la Fonction Publique.

Nous avons convenu d’un partenariat avec l’association l’ADAPT Var autour d’un « handicafé » en avril 2015 afin de faciliter la mise en relation de demandeurs d’emploi en situation de handicap avec des chefs d’entreprises proposant des emplois adaptés.

Notre intervention municipale répond donc activement à l’enjeu social posé par le handicap et de telles initiatives comme ce « Dîner dans le noir » ont le mérite d’éveiller les consciences à la nécessité de cette action.

Merci à tous. Excellente soirée.