Des jeunes seynois rendent hommage aux Justes

voici le Texte lu par les jeunes de l’Espace Accueil Jeunes « Jules Renard » à l’occasion de la cérémonie en hommage aux Justes le 17 juillet dernier, Parc de la Navale

 

Hommage aux « Justes » de France.

Je suis français et pourtant… En ce 17 juillet 1942, une vague de peur s’est emparée de mes amis et moi. Lorsque la rafle a commencé, on pensait que c’était les nazis… Méprise, derrière les portes se trouvait la police française, française ! Un étrange sentiment m’envahit, de l’incompréhension et de la colère… Souffle coupé, stress, mon coeur bât la chamade. Mes parents ont peur, ils pleurent car sans retour sera la balade. Le bruit de leurs chaussures est assourdissant, les voisins sont en panique. Des gens courent, essayent de fuire, crient, hurlent… Mais personne pour les entendre ! Personne pour nous entendre !  Personne pour nous aider… Si, un murmure suspend les battements de mon coeur. Une porte s’ouvre, une voix familière m’appelle, nous appellent… Nos voisins, français tous comme nous, nous tendent les bras… Pas de question, pas d’interrogation, pas de religion…

Juste un homme face à un homme juste !