A la découverte du hameau Pouillon

Le 11 mars dernier, un groupe d’élèves d’une école d’architecture parisienne est venu découvrir les réalisations de l’architecte Fernand Pouillon, guidé par la conseillère municipale déléguée au patrimoine Florence Cyrulnik.

On célèbre cette année les trente ans de la disparition de l’architecte et urbaniste, Fernand Pouillon, l’un des grands bâtisseurs des années de reconstruction de l’après-guerre. Il a réalisé de nombreux équipements et bâtiments publics à Marseille sur le Vieux port, à Aix-en-Provence mais aussi en région parisienne. Dans les années 1950, il a totalement reconstruit le village des Sablettes rasé pendant la Seconde Guerre mondiale, signant ici son projet d’urbanisme le plus complet. Une dizaine d’étudiants de l’école d’architecture Paris Val de Seine, accompagnés de leur professeur Laurent Lehman, sont venus dans le Sud étudier l’oeuvre de l’architecte. Au programme, les carrières de Fontvieille (Bouches-du-Rhône) d’où proviennent les pierres utilisées par Pouillon, l’abbaye du Thoronet, et l’exposition Pouillon à la fondation Vasarely d’Aix-en-Provence. Accueillis aux Sablettes par la conseillère municipale déléguée au patrimoine, Florence Cyrulnik, les futurs architectes ont pu apprécier le travail de Pouillon au cours d’une visite commentée photos à l’appui montrant le village à son origine. Florence Cyrulnik a notamment insisté sur la concertation menée auprès des propriétaires privés afin qu’ils restaurent les bâtiments en respectant les matériaux utilisés par l’architecte. Afin de valoriser l’œuvre de Pouillon, la municipalité prévoit prochainement la mise en place d’une signalétique présentant ses différentes réalisations. Enfin, pour marquer les trente ans de sa disparition, une exposition de l’œuvre de Pouillon sera prochainement présentée à la maison du patrimoine.

patricia.legoff@leseynois.fr