« Dans la peau d’un homme préhistorique »

mardi 21 juillet, à 9h30, l’office intercommunal de tourisme Provence Méditerranée (OIT) organise pour la première fois une sortie enfant intitulée « dans la peau d’un homme préhistorique ». Rendez-vous, après inscription, sur le parking en face du potager du Domaine de Fabrégas.
« La terre rouge de la forêt de Fabrégas m’a donné envie de peindre ». Au cours d’une balade dans le massif, Marie Couzinet imagine reproduire les peintures rupestres de nos ancêtres. L’ancienne coordinatrice départementale de la fête de la science, intervenante auprès de l’OIT, nous explique: « Dans les temps reculés, les hommes ont commencé à peindre et à dessiner avec ce qu’ils trouvaient. Des coquillages pour gratter la terre, des pierres pour graver, du charbon et de l’ocre pour colorer… ». Les enfants sont donc invités à se mettre dans la peau d’un homme préhistorique pour reproduire ces dessins sur du papier canson. Chaque mardi, la séance débute par une introduction à la Préhistoire, avec l’évolution de l’homme et de ses techniques. Attention, cet atelier est très salissant.
Tarifs
15 € duo 1 enfant 1 parent / 8 € enfants de 5 ans à 12 ans / 5 € adulte supplémentaire / Gratuit pour les -5 ans.
10 personnes max et port du masque obligatoire.
Inscription obligatoire.
Organisateur
OIT Provence Méditerranée – Ouest Var Tourisme
Tél : 04 98 00 25 70
Tél : 04 94 07 02 21
Lieu
Parking en face du potager du Domaine de Fabrégas
chemin de Fabrégas aux Moulières

« Dans la peau d’une sorcière »

Marie Couzinet anime pour l’OIT un autre atelier les mercredis à 9h30. Intitulé « Dans la peau d’une sorcière », il se déroule cette fois-ci dans la forêt de Janas: « L’objectif est la constitution d’un herbier », souligne la médiatrice scientifique. Des empreintes de plantes sont effectuées, « de manière à faire un plongeon dans le temps où les sorcières étaient des femmes qui connaissaient la nature et l’utilisaient pour soigner ».

Rendez-vous près du parking de Janas, à la barrière du sentier Raymond Macchi.